PRO B

FOS-PROVENCE, LE COUP (RÉUSSI) DE LA PANNE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Pour son premier match délocalisé de la saison à Marseille, Fos-Provence a repris sa marche en avant en disposant d'Aix-Maurienne (84-74). Un score final qui ne reflète pas tellement la physionomie de la rencontre tant les BYers ont éprouvé toutes les peines du monde à se débarasser de l'AMSB.

Que se serait-il passé sans les deux pannes du chronomètre du Palais des Sports de Marseille ? Emmanuel Schmitt et Fréjus Zerbo ont eu la décence de ne pas trop s’en plaindre mais à chaque fois, les incidents techniques ont coupé les ailes savoyardes. Une première série interrompue à la 11e minute (de 17-7 à 22-23) et surtout leur temps fort du money-time, au moment même où l’AMSB commençait à sérieusement faire douter Fos-Provence (66-65, 34e minute) avec une possession pour prendre les commandes pour la première fois depuis cette fameuse première coupure. Au lieu de cela, après dix minutes de pause, Antonio Ballard a perdu la balle, Théo Leon a commis une faute antisportive sur la contre-attaque et en 15 secondes de jeu, Aix-Maurienne s’est de nouveau retrouvé relégué (70-65). Le tournant de la rencontre.

Ballard, la bonne pioche

Nul ne sait ce qu’il serait advenu sans cette fameuse interruption mais malgré le score final (84-74), Aix-Maurienne va pouvoir regagner les rives du Bourget avec un peu plus de certitudes. Le concept de « défaite encourageante » est toujours un peu fumeux mais s’applique parfaitement à la soirée des gars des Alpes. « On a montré pas mal de cohérance, un très bon état d'esprit et une volonté d'appliquer ce que l'on a travaillé », apprécie Manu Schmitt. « Je regrette quelques erreurs stupides qui nous coûtent le match. Bien sûr que nous sommes déçus d'avoir perdu mais il y a quand même une part de satisfaction. ». Après le retour d'Ilari Seppala, la signature d’Antonio Ballard est une formidable plus-value pour l’AMSB. Décisif lors de la première victoire lundi contre Poitiers, l’ancien ailier du Portel a encore largement pesé et a déjà endossé le costume de leader offensif (17 points à 7/13 et 11 rebonds), bien secondé par Henri Kantonen (14 points, 8 rebonds et 7 interceptions) et David Ramseyer (15 points).

Si l'on compare avec les résultats de l'automne en Leaders Cup face à Fos-Provence (56-90 à Parsemain, 55-92 à Marlioz), Aix-Maurienne pourra entrevoir le chemin parcouru. « J'ai presque vu les garçons avec la tête baissée dans le vestiaire », s'étonnait Rémi Giuitta. « Je vais résumer la chose en disant qu'on a assuré l'essentiel ». Il fallait gagner, tout autre résultat aurait été une énorme déconvenue, et les BYers l'ont fait, s'appuyant sur le talent offensif de Kevin McClain (22 points à 8/15) et quelques bonnes séquences défensives dans le money-time. Et ce malgré une fragilité mentale chronique et une vraie propension à gaspiller des munitions : 18 ballons égarés, dont 12 au cours de la seule première mi-temps. « S'ils gagnent, on ne peut pas crier au scandale, ça n'aurait pas été un hold-up. On manque de maîtrise et de régularité, comme on en manque au quotidien avec l'incertitude sur la suite. » Comme les autres, Fos-Provence ne connait pas la date de son prochain rendez-vous mais au moins, les méridionaux ne l'attendront avec un goût amer en bouche. Ce n'est pourtant pas passé si loin.

À Marseille,

15 janvier 2021 à 23:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.