PRO B

FOS SE REPLACE, QUIMPER BATTU À ROUEN, SAINT-QUENTIN PREND LES COMMANDES !

Nik CanerMedley
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le SQBB est désormais seul en tête de Pro B après avoir engrangé un 8e succès de suite contre Nantes (72-69). Quimper a pour sa part perdu à Rouen (79-74), tout comme Blois à Aix-Maurienne (80-73). Vainqueur face à Evreux (89-72), Fos-sur-Mer se replace dans la course aux deux premières places.

Peut-on encore parler de surprise après cette 8e victoire consécutive ? Comme à Denain la semaine passée, Saint-Quentin, toujours privé d'Hugo Besson, a été poussé dans ses derniers retranchements face à Nantes mais a réussi à s'en tirer avec une nouvelle victoire (72-69).

Aux côtés d'un Parker Jackson-Cartwright encore dominateur (16 points, 5 rebonds, 11 passes décisives), Benoît Gillet (10 points, 4 passes décisives) et Lien Phillip (15 points, 10 rebonds) ont répondu présent pour permettre au SQBB de garder la main jusqu'au bout.

En difficulté en première mi-temps (44-35), les Nantais ont pourtant réussi à maintenir le suspense jusqu'à la fin avec l'aide du trio Forcada-Ajayi-Rougeau, jusqu'à ce que Benoît Gillet n'aligne deux paniers décisifs, en contre-attaque puis à 3-points (71-65). Lien Phillip a assuré trois points d'avance aux Saint-Quentinois depuis la ligne des lancers francs dans le sprint final, suffisant pour l'emporter 72-69 et se retrouver seuls leaders, Quimper ayant perdu à Rouen dans le même temps. 

La paire nigériane Iroegbu-Nwogbo fait tomber Quimper

Malmenés pendant trois quart-temps par un collectif rouennais dans le coup (61-53), les Quimpérois ont bien failli réussir un come-back renversant, après avoir notamment passé un 10-1 pour revenir à 74-74 à moins d'une minute de la fin suite à deux paniers du capitaine David Jackson. Mais Zimmy Nwogbo et Ike Iroegbu (15 et 19 points) ont eu le sang-froid nécessaire pour forcer la décision (79-74). Charly Pontens pourra notamment regretter ses deux lancers manqués à 76-74, à 23 secondes de la fin.

Quimper se retrouve maintenant troisième, derrière Nancy et au même niveau que Fos-sur-Mer qui a dominé Evreux après le repos pour l'emporter 89-72. La défense de zone de Neno Asceric et l'adresse à 3-points du tandem Zamora-Barrueta ont tenu les Provençaux en échec sur les 20 premières minutes (41-44).

Bodian Massa et Jamar Diggs sonnent la révolte pour Fos-sur-Mer

Les locaux ont repris le contrôle du match au cours du troisième quart-temps, lorsque Bodian Massa (15 points, 9 rebonds a fait une démonstration de force au dunk et au rebond offensif pour faire repasser son équipe en tête (52-49). Avec l'aide d'un Nik Caner-Medley toujours aussi clinique (17 points, 12 rebonds, 4 passes décisives), Fos Provence Basket a alors fini fort, porté par Jamar Diggs (25 points, 7 passes décisives), précieux en fin de troisième quart-temps (63-55) puis décisif grâce à ses trois paniers à 3 points de suite qui ont relégué l'ALM à 18 points à quatre minutes de la fin (77-59) pour un succès confortable à l'arrivée (89-72).

Blois et Vichy au tapis, Paris en profite

Rien ne va plus à Blois qui en est désormais à cinq revers sur ses six derniers matchs. L'ADA est tombée sur un os à Aix-Maurienne où l'attendait un groupe déterminé à renouer avec la victoire. Les Savoyards ont réussi à partir fort en s'appuyant sur Kadri Moendadze, Ben Mbala et Antonio Ballard (27-19, mais Blois a préservé ses chances en revenant à -4 à la pause (42-38) puis en s'appuyant sur un duo Ndiaye-Bah incisif afin de rester au contact à l'entrée du dernier acte, débuté par un 3 points d'Alexis Tanghe (61-55). 

Le duo Ballard-Ramseyer a régné en maître dans la raquette, mais le 3 points de Ben Monclar maintenait Blois en vie à moins de trois minutes de la fin (71-66). L'AMSB a alors trouvé en Ilari Seppala (19 points, 5 passes décisives) et David Ramseyer (18 points, 9 rebonds) les bons relais pour assurer la victoire, 80 à 73.

A noter le revers de Vichy-Clermont à domicile face à une équipe de Gries-Oberhoffen qui a pris sa revanche, trois jours après un affrontement qui avait viré en faveur de la JAVCM à la dernière seconde à la Forest Arena (96-97). Cette fois, le BCGO a su résister au trio Denave-Céci-Diop-Koné, en grande partie grâce à la performance de choix de Josep Franch (31 points, 8 rebonds, 3 passes décisives, 37 d'évaluation) pour l'emporter 98 à 89.

Le succès des Alsaciens profite à Paris Basketball désormais 5e après sa victoire 90-70 face à Souffel. Emmenés par Gauthier Denis et Dustin Sleva (15 points chacun), les Parisiens ont frappé fort en première mi-temps (49-29) afin de se faciliter la tâche et dérouler ensuite, notamment grâce aux 16 points de Milan Barbitch ou à la performance complète de Juhann Begarin (13 points, 5 rebonds, 4 passes décisives, 3 interceptions).

Pour terminer, Antibes s'est de son côté incliné à domicile face à Lille (58-74). Les Sharks ayant progressivement lâché prise après le repos face aux assauts répétés du trio Kelly-Kazadi-Hieu-Courtois (14, 13 et 13 points).

 

03 avril 2021 à 01:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.