PRO B

ITW JEAN-MARC DUPRAZ : LILLE À L'HEURE DE LA RECONSTRUCTION

JeanMarc Dupraz Lille 201718 Christophe Delrue 1
Crédit photo : Christophe Delrue

Après une saison 2017/18 prometteuse, le Lille Métropole Basket a reconduit huit joueurs de l'effectif mais n'a pas réussi à confirmer en échouant aux portes des playoffs. L'entraîneur Jean-Marc Dupraz revient sur cette déception, se confie sur l’état de l’équipe, révèle ses envies et ambitions.

Par Théophile Leroy,

Le LMB avait parié sur la continuité l’été dernier en gardant la majorité de l’effectif, après avoir atteint les demi-finales des playoffs d'accession. La saison fut plus compliquée que prévue, la faute en partie à de nombreuses blessures. Lille finit à la 14e place avec un bilan de 13 victoires pour 21 défaites. Un résultat à première vu décevant. L'entraîneur Jean-Marc Dupraz s'exprimer sur la construction de l'effectif 2019/20 et donne ses ambitions pour la saison, ainsi que le futur du club.

Avec un mois de recul, qu'avez-vous pensé de cette saison 2018/19 ?

J'ai le même sentiment qu’à la fin de la saison. Avec les moyens et l’équipe qu’on avait, on pouvait atteindre les objectifs qu’on avait fixé, à savoir les playoffs. Pour rééditer la saison qu’on avait fait l’année dernière, il aurait fallu avoir moins de blessures. Notamment la perte d’un joueur majeur français qui est plus impactante que la perte d’un joueur étranger.

Vous parlez de Thomas Ceci-Diop n'est ce pas ?

Oui. Nous avons rééquilibré l’équipe par la suite avec des arrivées (comme celle d'Ilian Evtimov) mais au final l’équipe a du s’adapter. Il y a eu ensuite la perte de Maël Lebrun (rupture du tendon d’Achille) qui nous a forcé à relancer une dynamique à nouveau.

La perte de Thomas dès le début de saison a bouleversé la préparation de la saison ?

Thomas avait un rôle très important sur deux postes, ailier et aillier-fort. On l’a d’abord remplacé par Illian (Evtimov) qui est exclusivement un poste 4. On avait encore un problème sur le poste 3. Par la suite on a comblé le manque avec Soriah Bangoura et Antoine Mendy Il nous a manqué du temps, sur la fin nous avions retrouvé un équilibre.

L’été dernier vous aviez conservé 8 joueurs, cet été il y a déjà 3 recrues... C’est une page qui se tourne à Lille ?

Effectivement, l‘effectif de l’année prochaine sera différent.

"Nous pensons que Michael Holton sera une bonne surprise"

Jeudi a été officialisée l’arrivée de Michael Holton Jr, alors que le départ de Marcos Suka pour Vichy-Clermont a également été annoncé.

Michael est un meneur qui peut jouer arrière. Depuis deux saisons il est pur meneur. C’est un joueur qui va apporter au scoring. Il peut shooter sur pick and roll ou en sortie d’écran non porteur, c’est qui nous a manqué cette saison. Il a un CV particulier, il sort de ligues peu connues (Ukraine, deuxième division allemande, Autriche) mais nous pensons qu’il sera une bonne surprise

C'est un poste 1 un peu plus solide ?

Nous voulions un meneur un peu plus costaud pour faire des choses différentes en attaque comme en défense. Peut être un peu de poste bas pourquoi pas.

Vous avez également annoncé le retour de Jean-Victor Traoré du Portel, lui qui a déjà passé trois saisons au LMB, de 2014 à 2017.

Nous avons eu l’opportunités de le faire revenir, c’est une bonne chose. C’est un joueur qui connait bien le club, qui a déjà dominer en Pro B avant de partir en Jeep ELITE. Il amènera son expérience et de la garantie sur le poste 4.

Dans un profil légèrement similaire, il y a eu l’arrivé de Thomas Hieu-Courtois en provenance de Aix-Maurienne, autre club de Pro B.

C’est un jeune joueur prometteur, champion de France avec Blois dans un rôle de back-up en 2018. Cette saison, il a pris du temps de jeu à Aix-Maurienne dans une équipe de bas de tableau. L’objectif est qu’il soit un remplaçant de luxe, il peut donner des coups de main en poste 5 et 3 à l’occasion.

Ca fait déjà 3 arrivées, 2 départs avec celui de Florent Tortosa pour Evreux, Marcos Suka-Umu pour Vichy-Clermont, Maurice Acker qui est remplacé à la mène... on peut s’attendre à d’autres départs ?

Acker nous a fait 2 saisons très correcte, il connait le niveau de la Pro B mais il a fallu faire des choix. Flo était en fin de contrat et Marcos  a activé sa clause pour couper le contrat et je pense que c’est mieux pour lui et pour nous (rires).

Marcos a beaucoup apporté cette saison à la passe et au scoring, que pensez-vous de son départ ?

Nous avions proposé deux ans de contrat à Marcos l'été dernier avec une clause libératoire s’il souhaitait partir, il l’a activé. C’est mieux pour lui et pour nous. Nous souhaitions qu’il parte.

Il a pourtant beaucoup apporté à l'équipe, non ?

Il n’y a pas que les statistiques qui comptent, il y a tout le reste. Nous avons fait un investissement sur ce joueur, nous attendions un leadership positif. Ce n’a pas toujours été le cas. Il a fait une très belle saison, c’est l’un des meilleurs joueurs du championnat. Mais nous attendions un meilleur comportement et une meilleure attitude. Il a trouvé un projet, tant mieux pour lui. C’est un bon joueur, il sera toujours un bon joueur.

Dans le secteur intérieur, Rakeem Buckles et Cory Remekun sont également en fin de contrat. Pensez-vous en rensigner un ?

Rakeem ne sera pas reconduit, nous venons de signer un Américain. Rakeem est un très bon mec, nous l’avons résigné après une très bonne première saison. Forcer de constater que ses performances ont nettement baissé cette saison.

"Luc Loubaki pourrait rester Lillois"

Il était un peu moins constant ?

Beaucoup moins, l’investissement est resté le même mais les performances n’ont pas suivi sa hausse de salaire. A l’inverse, Cory a doublé ses statistiques cette années, une belle surprise. Nous attendions à la même saison défensivement et au niveau de la cohésion. Il a su élever son niveau de jeu avec une bonne agressivité au cercle. La porte est encore ouverte avec lui mais nous recherchons peut être un profil différent sur le poste 5.

Qu’en est-il des jokers médicaux ? Notamment de Antoine Mendy qui s’est hissé dans le 5 majeur en fin de saison ?

Luc Loubaki pourrait rester Lillois l’année prochaine, Antoine est en fin de contrat et ne sera pas reconduit. Soriah (Bangura) nous a beaucoup apporté sportivement et humainement. J’ai beaucoup apprécié le joueur et l’homme. Je me suis beaucoup posé la question de le garder ou non. S’il n’est pas reconduit c’est d’avantage pour une question de style de jeu. Ça a été une décision difficile à prendre. Un problème rencontré cette année a été la différence de style de jeu entre Soriah (Bangoura) et Rakeem (Buckles). Cette différence demande beaucoup d’adaptation sur les formes de jeu. Je voulais éviter ça.

Concernant les blessés, où en sont Maël Lebrun et Thomas Ceci-Diop (opéré du genou par arthroscanner en février) ?

Maël est sous contrat, il a récemment enlevé son plâtre et va bientôt commencer sa rééducation. Début septembre, il devrait commencer un programme de réathlétisation pour être opérationnel fin septembre / début octobre. Thomas Ceci-Diop est en fin de contrat.

Il n'y aura qu'une seule montée en Jeep ELITE cette année, même si les effectifs ne sont pas encore complet. Que pensez-vous du championnat l’année prochaine ?

Le championnat se densifie chaque année. Il sera encore plus compétitif, l’avantage du terrain sera encore plus important avec cette montée unique. Quand on voit Antibes qui descend et qui construit une très bonne équipe pour viser la remontée, Nancy ou Orléans (entretien réalisé avant la belle de la finale, NDLR) qui sont des équipes très sérieuses, ça va être costaud

Quel est donc l’objectif de Lille dans ce championnat ?

L’objectif est de jouer les playoffs sachant qu’on n’aura pas le budget ni la masse salariale d'une équipe du Top 8

Avec un objectif a plus long terme de viser plus haut ?

Ça, c’est à plus long terme, lundi (aujourd'hui) sera expliqué le projet du club. Nous sommes dans une grande ville avec l’envie de structurer le club petit à petit pour viser plus haut par la suite. Le potentiel de la métropole lilloise permet envisager une montée en première division. Cependant, le travail pour y arriver n’est pas forcement sportif.

Finissons par quelque chose qui n'a rien à voir mais qui vous tient certainement à coeur. Vous qui avez joué et coaché au Limoges CSP, que pensez-vous de l'état actuel de ce club qui vient de complétement modifier sa direction et l'encadrement.

Je ne suis pas au coeur des évenements, mais je pense que Limoge est un club qui déchaine les passions. Ça a été la preuve cette année avec pas mal de bouleversements. J’espère que ceux qui prendront la direction réussiront à installer de la stabilité dans ce club qui est l’un des plus grands en France, en tout cas au niveau des titres. C’est un bastion, c’est une institution. On a besoin de Limoges. On a besoin d’une équipe forte là-bas. Je leur souhaite bonne chance et bon courage car c’est un environnement passionnel et fusionnel avec un grand public.

24 juin 2019 à 16:13
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.