PRO B

ITW MOHAMED QUETA : "J’AI PRIS EN MATURITÉ, MAINTENANT J’EN VEUX ENCORE PLUS"

Mohamed Queta Toulouse 201920
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Auteur d’une saison remarquable avec Toulouse en NM1, Mohamed Queta vient de signer à Saint Chamond en Pro B. L’occasion pour lui de se confier et de revenir sur les raisons de son explosion cette année.

Avant cette saison du côté du Toulouse Basket club, Mohamed Queta (2,07 m, 24 ans) n’avait jamais réussi à s’imposer dans une équipe. Pourquoi cette année est-elle la bonne ? Il est revenu sur son parcours et les raisons de ses réussites dans le Sud-Ouest.

Franco-guinéen, Mohamed n’a pas eu un parcours classique dans sa formation. Il commence le basket à 9 ans dans le club de Bourges, dans lequel il est resté jusqu’en minime deuxième année (U15). Mohamed n'a pas connu la structure d’un pôle espoir mais en dernière année minime région, il a été sélectionné par la ligue du centre pour réaliser des matchs. C’est à ce moment-là que les choses sérieuses ont commencé pour Mohamed puisqu’il a été repéré par l'Orléans Loiret Basket, où il a effectué des tests. Malgré l'intérêt d’autres centres de formation, une fois les tests finis, il a décidéde choisir l'OLB : « Avant que je rentre en cadet, il y avait plusieurs clubs qui me courtisaient comme Clermont et l'Elan Chalon, mais Orléans fut un choix logique car ce n’était pas très loin de chez moi. » A Orléans, Mohamed a intégré l’équipe espoir dès ses 16 ans et a connu ses premières minutes en Pro A,  avant de partir en 2015, cinq ans plus tard. A la recherche de son premier contrat professionnel, c’est à Hyères-Toulon, en Pro B, que le poste 4 a posé ses bagages. Il n’y est resté qu’une saison, durant laquelle il a connu la montée, avant de se diriger par la suite vers les clubs de Lille, Saint-Chamond (déjà), Saint Quentin et enfin Toulouse, qu'il a rejoint en juin 2019. Une ribambelle de clubs qui montre bien l’instabilité du joueur pendant cette période où il n’arrivait pas à s’imposer.

Après une saison plus que compliquée du côté de Saint-Quentin, il y est parvenu en 2019/20 du côté du TBC. Une explosion tardive mais réelle. Cette saison le poste 4 polyvalent tournait à 12,8 points, 6,6 rebonds et 1,2 interception pour 15,6 d’évaluation en 27 minutes par match. Une réussite que le joueur ne doit pas forcément à un changement de décors mais plutôt à une remise en question personnelle : « Honnêtement je pense que j’ai pris en maturité, maintenant j’en veux encore plus. Mon état d’esprit à changé sur et en dehors du terrain. » Une réaction in extremis pour Mohamed qui sentait que ses objectifs étaient en train de lui échapper : « J’ai eu un déclic… je voyais que je descendais de niveau petit à petit donc ça m’a touché dans mon orgueil. A ce rythme-là je serais encore descendu en NM2 peut-être. Je me suis posé, j’ai réagi parce que je voulais absolument monter de nouveau. » Une remise en question de sa personne qui n’a été possible qu’une fois que Mohamed avait compris les qualités qu’il possédait : « J’ai repris confiance en moi, j’ai repris confiance en mes qualités de basketteur. » Malgré une saison positive pour le joueur du TBC, cette fin de saison n’est pas celle espérée, il aurait aimé finir en beauté : « Je suis dégoûté de partir comme ça, j’aurais voulu accrocher une place en playoffs avec Toulouse, parce que c’est eux qui m’ont fait confiance et qui ont permis que j’explose cette année. Donc j’aurais voulu remercier d’une autre façon le club et les supporters. » Toutefois, cette saison aura pu permettre à Mohamed de se réveiller, de prendre confiance en lui, de franchir un cap, et ainsi retrouver la Pro B avec Saint Chamond.

« C’est une histoire de revanche »

Suite à de belles performances individuelles, Mohamed est de retour en Pro B et surtout dans son ancien club, le Saint Chamond Basket Vallée du Gier. Un retour dans le club où il avait joué pendant l’exercice 2017/18, sans réussir à s’imposer. Aujourd’hui, le choix de Saint Chamond n’est pas un hasard pour l’intérieur : « Saint-Chamond ? C’est une histoire de revanche. Quand j’ai joué là-bas il y a deux ans je n’étais pas prêt et je n’ai pas réussi à m’imposer, et ce n’était pas la faute du club puisque je m’étais super bien entendu avec tout le monde, au contraire à l’époque c’était moi le problème. Mais maintenant, je pense être prêt donc je veux me rattraper et montrer que je suis capable de jouer à ce niveau-là. » Approché par d’autres clubs de Pro B et de NM1, Mohamed n’a pas vraiment hésité quand il s’agissait de rejoindre le club de la Loire : « Il y avait des clubs de NM1 qui étaient intéressés par moi, mais je voulais d’abord voir s’il y avait des opportunités en Pro B. Parmi les clubs de ProB il y a Aix-Maurienne et Evreux qui m’ont contacté, mais Saint Chamond est arrivé plus tard avec un projet qui m’intéressait davantage. Cela faisait un moment que le club me suivait et puis le fait que ce soit encore Alain Thinet comme coach, j’ai directement été rassuré par le projet. »

Dans un rôle bien défini, Mohamed aura cette fois-ci l’opportunité, avec des minutes de jeu, de montrer de quoi il est capable en Pro B : « Lorsqu’on en a discuté le coach m’a dit que mon rôle serait celui d’un backup avec un rôle important sur le poste 4 mais que je pourrais aussi dépanner en tant que 5. J’aurais des responsabilités, avec du temps de jeu donc c’est parfait pour moi. » Avant d’ajouter : « Là vraiment j’ai tous les paramètres réunis pour faire valoir mon jeu en Pro B. »

Pas de précipitation : étape par étape

Plus que jamais proche d’enfin s’installer en Pro B, Mohamed veut prendre les choses une par une et ne pas se précipiter : « J’ai mis du temps à m’imposer dans une équipe, donc maintenant que j’ai pris confiance en moi je préfère y aller étape par étape. Pour l’année prochaine je n’ai pas vraiment d’objectif prédéfini, je vais donner le maximum et on fera les comptes en fin de saison. Mais ce qui est sûr et certain c’est que je vais tout donner pour ne pas avoir de regret. » Et lorsque la question d’un avenir se pose au Franco-Guinéen, il reste tout aussi flou : « Concernant l’avenir je ne préfère pas dire de bêtise, je prends les choses année par année. Mais oui si tu veux savoir, je pense forcément à la Jeep ELITE à moyen terme. En réalité pour l’avenir je ne me ferme aucune porte mais ça passe d’abord par m’affirmer en Pro B, et  pourquoi pas ensuite, gravir les échelons. »

Une explosion cette saison qu’il doit donc à son changement de mentalité, mais également à des points de son jeu qu’il a su améliorer : « En plus de ma hargne et de ma mentalité, j’ai beaucoup progressé sur ma défense. Avant je me focalisais beaucoup sur mon attaque mais j’ai compris qu’il fallait d’abord défendre fort pour mieux attaquer. Donc ça mon permis d’être présent des deux côtés du terrain. » Une progression qui doit en cacher d’autres, s’il souhaite parvenir à ses objectifs et ainsi confirmer les bonnes prestations qu’il a pu réaliser cette année : « L’autre point faible sur lequel je dois encore travailler, c’est mon physique. En défense, sur des postes 5 j’ai vraiment du mal, et étant donné que j’aurais quelquefois ce rôle du côté de Saint-Chamond, il faut que je m’étoffe physiquement. »

En somme, auteur d’une saison rondement bien menée avec le TBC, Mohamed Queta ne devra toutefois pas relâcher ses efforts pour enfin prouver qu’il est capable de s’imposer en LNB. Affaire à suivre.

03 mai 2020 à 20:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LOUIS ANDURAND-CAVASSE
Louis ANDURAND-CAVASSE
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.