PRO B

ITW SIRIMAN KANOUTE (NANCY) : "C’EST POUR CE GENRE D’OCCASION QUE L’ON SE DONNE À FOND QUOTIDIENNEMENT"

Siriman Kanoute
Crédit photo : FIBA

Finaliste de la Coupe du Monde U19 édition 2019 avec le Mali et membre du meilleur cinq de la compétition, Siriman Kanoute vient de réaliser son meilleur match en Pro B avec Nancy. Entretien.

Siriman Kanoute (1,81 m, 19 ans) s'est fait connaître en compétition de jeunes, notamment lors de la Coupe du Monde U19 de 2019 où il a été finaliste avec le Mali mais aussi membre du cinq majeur de la compétition. En parallèle, le meneur de jeu est pensionnaire du centre de formation du SLUC Nancy depuis 2018. Cependant, son statut de joueur étranger l'empêche d'entrer avec régularité sur les matches professionnels. Il n'a pris part qu'à 5 matches de Pro B. Cependant, sur la dernière rencontre contre Poitiers, gagnée 93-73, il a profité de la blessure de Charles Nkaloulou pour être sur la feuille de match et jouer 20 minutes pour 6 points à 3/5 aux tirs et 7 passes décisives. Il est revenu avec nous sur cette performance et ce qui l'attend pour la suite.

Tu as sorti ta meilleure prestation sur les parquets professionnels vendredi contre Poitiers. Comment t'es-tu senti sur ce match ?

Très bien ! J’ai retrouvé toutes mes sensations, comme si je jouais avec les Juniors du Mali, lors de la Coupe du Monde FIBA des moins de 19 ans en 2019. Le niveau est bien évidemment plus élevé en Pro B, mais j’ai évolué comme je joue à l’entraînement, sans plus de pression. 

-interview--siriman-kanoute----je-m-entraine-tous-les-jours-depuis-le-debut-de-saison-avec-le-groupe-pro--je-suis-donc-pret-1621933535.jpeg
Siriman Kanoute dans le match contre Poitiers, Crédit : SLUC Nancy Basket SASP
 
Avec ton statut de joueur étranger (Cotonou), la fenêtre est petite pour accéder aux matches professionnels. Là, avec l'absence de Charles Nkaloulou Milandou, tu as directement saisi l'opportunité. Cela veut dire que tu te sens prêt ?
 
François Peronnet, l’entraîneur, m’a donné ma chance car Meredis Houmounou s'est blessé et Charles Nkaloulou Milandou était absent. Il y avait une opportunité de jouer, je l'ai saisie. Chaque minute de compétition passée sur le parquet est autant d'expérience assimilée. Je m’entraîne tous les jours depuis le début de saison avec le groupe pro, je suis donc prêt. C’est pour ce genre d’occasion que l’on se donne à fond quotidiennement. Je sais que Charles va revenir, mais je me tiens prêt si jamais une occasion se représente, que je puisse confirmer et donner raison au coach d’avoir confiance en moi. 
 
Justement la saison prochaine, après 4 années de licence en France, tu seras JFL. Cela devrait te permettre d'avoir un vrai rôle régulier en pro. En as-tu parlé avec le club ?
 
Ce statut de joueur formé localement (JFL) m’ouvre plus de portes et la possibilité d’être une vraie rotation dans le groupe pro, si on m’en offre l’occasion. Pour l’instant, je ne me focalise pas sur mon statut, je donne le maximum pour que le SLUC Nancy atteigne ses objectifs, que je sois dans le groupe ou pas. Pour le futur, je fais confiance à mon agent, Ahmadou Keita, pour négocier avec le club.
 
-interview--siriman-kanoute----je-m-entraine-tous-les-jours-depuis-le-debut-de-saison-avec-le-groupe-pro--je-suis-donc-pret-1621933650.jpeg
Crédit : SLUC Nancy
 
 
Tu as été freiné par une rupture des ligaments croisés la saison passée et cette année avec la COVID, tu n'as pas pu jouer avec l'équipe Espoirs en Nationale 3. Tu dois avoir faim de compétition !
 
La blessure n’est plus qu’un mauvais souvenir, je suis revenu à 100 % ! Il est vrai que j’ai disputé très peu de rencontres cette saison, en raison de l'annulation des championnats. J'ai pu jouer cependant quelques matches avec la sélection du Mali et effectuer mes premiers pas en Pro B avec le SLUC. Je suis, bien sûr, impatient de pouvoir disputer plus de matches. Je pense que je me trouve malheureusement dans la même situation que beaucoup d’autres joueurs cette saison. Je me donne à fond aux entraînements pour compenser ce manque de compétition, pour ne surtout pas perdre de temps dans mon processus de formation professionnelle. Chaque entraînement est un match pour moi et me permet de progresser en affrontant les pros.
 
Avant la saison prochaine, tu risques de vivre l'AfroBasket. Penses-tu être appelé ? Le Mali est ambitieux non, avec plusieurs jeunes joueurs comme toi ?
 
Je pense me situer dans la continuité des qualifications et participer à l’AfroBasket. Je suis ambitieux, comme toujours. J’aimerais rééditer les exploits (finale mondiale U19 contre les Etats-Unis) que nous avons réalisés avec les Aiglons et remporter la CAN avec le Mali. Nous possédons un bon groupe, nous avons beaucoup d'atouts pour créer la surprise. Avec les séniors, nous voulons une fois encore, entrer dans l’histoire du basketball africain.


-interview--siriman-kanoute----je-m-entraine-tous-les-jours-depuis-le-debut-de-saison-avec-le-groupe-pro--je-suis-donc-pret-1621933347.jpegSiriman Kanoute avec le Mali (photo : FIBA)

25 mai 2021 à 18:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
TOM LARTIGAU
Tom Lartigau
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.