PRO B

JÉRÔME NAVIER : "L’IDÉE EST D’ÉTABLIR UNE HIÉRARCHIE AU SEIN DU PB86"

Jérôme Navier Poitiers Basket 201920 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

L’entraîneur du Poitiers Basket 86 Jérôme Navier s’est livré sur le maintien inespéré et l’avenir du club en Pro B.

Arrivé à Poitiers au tout début de l’année 2020 et succédant à Ruddy Nelhomme dans une période très délicate, Jérôme Navier s’est longuement confié à France Bleu Poitou pour évoquer le dénouement inédit de cette saison 2019/20, ainsi que la situation à laquelle fait face le club poitevin.

Le verdict étant synonyme de soulagement pour la lanterne rouge de Pro B à l’arrêt du championnat, il ne l’a pas été pour toutes les formations. Une décision qui a fait polémique et qui avait notamment fait réagir le président de l’ADA Blois, Paul Seignolle, en réponse aux propos maladroits de Louis Bordonneau, son alter ego à Poitiers. Jérôme Navier tempère ses propos à ce sujet :

« Ça m’embête toujours de voir des acteurs, quelque soit leur statut, s’envoyer à tours de bras par média interposé. J’aurais préféré une décision unilatérale de la LNB. C’est toujours malheureux de se rendre compte que, même en faisant le même sport, on peut parfois avoir des actions plus individuelles que collectives. »

Désormais fixé sur son sort pour la saison prochaine, le PB86, tout comme les autres formations, s’impatiente de savoir quand la saison pourra reprendre, ou tout au moins l’entraînement. Navier est un peu perplexe quant à une reprise en septembre :

« Ce qui est préconisé, c’est d’avoir une présaison beaucoup plus longue que d’habitude, on nous dit qu’il faut compter 10 semaines plutôt que 6 à 7 semaines en temps normal. On sait qu’il faudra tester les joueurs, les réathlétiser alors qu’ils sont à l’arrêt depuis mi-mars, un peu comme s’ils sortaient d’une longue blessure. Si on reprenait le 15 septembre, on devrait débuter la présaison dans un mois et demi. Je suis un peu suspicieux, surtout que les approches physique et mentale seront certainement plus difficiles pour certains. »

Après une saison très compliquée pour le PB86, Jérôme Navier a hâte de pouvoir imposer sa manière de faire, et de pouvoir entièrement confectionner son effectif, lui qui n’a pu que reprendre le flambeau lors de l’exercice 2019/20 :

« L’idée, c’est d’établir une hiérarchie dans l’équipe. On sait que certains joueurs sont plus offensifs que défensifs et vice versa. C’est important d’avoir des joueurs qui connaissent leurs rôles. Il nous faut des joueurs leaders, capables de prendre leurs responsabilités, par exemple les tirs au buzzer, ainsi que des joueurs d’équipes pour les aider à nous tirer vers de meilleurs résultats. Je trouve que les jeunes apportent aussi une bonne dynamique, ils sont moins calculateurs, c’est pourquoi j’ai proposé à Jim (Seymour) et Clément (Desmonts) de continuer l’aventure. L’équipe sera rajeunie pour apporter de la fraîcheur, définir les rôles mais également pour raison budgétaire. »

Une importante reconstruction attend donc le Poitiers Basket 86. Alors que Jérôme Navier a manifesté son souhait de voir des modifications de la structure interne et hiérarchique du club, il a clairement indiqué que l’effectif serait bouleversé. Bathiste Tchouaffé, qui a rejoint Quimper, ne sera donc pas le seul à quitter la Vienne puisque le coach a confié qu’aucun renouvellement de contrat ne sera effectué. Seuls Abdoulaye Mbaye, Kevin Mendy et Mickael Var, encore sous contrat, ainsi que Jim Seymour et Clément Desmonts, entrants dans le projet de Navier, devraient rester poitevins en 2020/21.

02 juin 2020 à 10:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTOINE BODELET
Antoine Bodelet
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.