PRO B

JEAN-BAPTISTE LECROSNIER : "NOTRE MATCH N'EST PAS ACCEPTABLE"

JB Lecrosnier NBH
Crédit photo : Sébastien Grasset

Décevant lors de ses dernières sorties, Nantes a une nouvelle fois payé cash ses lacunes défensives. Le coach du NBH, Jean-Baptiste Lecrosnier, attend une prise de conscience de ses troupes. 

Comme un air de déjà-vu. Pas dans son assiette comme contre Saint-Quentin début janvier, le Nantes Basket Hermine (NBH) est passé à côté de son match, ce week-end. Cette fois, la formation de Loire-Atlantique a dû s'incliner (86-76) contre une équipe de Saint-Chamond très diminuée mais tout aussi déterminée à montrer un autre visage que celui affiché à Fos-sur-Mer le week-end dernier. 

"On n'a pas d'excuse"

"Le match qu'on a fait n'est pas acceptable", se désole Jean-Baptiste Lecrosnier. "On n'a pas d'excuse." Trop inconstant dans l'effort, les coéquipiers de Thibault Desseignet ont failli défensivement, notamment sur la défense pick and roll. "On ne défend pas bien, confirme le technicien nantais. Et quand ça devient difficile, on ne fait pas l’effort nécessaire, ce petit pas de plus qui fait la différence."

"Cette irrégularité chronique m'inquiète"

Les vainqueurs de la Leaders Cup Pro B 2020, qui avaient pourtant commencé le championnat par trois victoires (à Fos-sur-Mer, à Vichy-Clermont et contre Lille), ont du mal à trouver leur rythme de croisière. Pire, les dernières prestations du NBH préoccupent Jean-Baptiste Lecrosnier.

"Cette irrégularité chronique m'inquiète, lâche-t-il. Car pour être performant, il faut être régulier dans ce que l’on produit. Ça ne me plait pas du tout. Il faut que chacun comprenne qu'on est tous responsables de cette situation. Moi, le premier. Il faut changer notre état d'esprit. Il y a des garçons qui se cachent. Aujourd’hui, on peut s'en prendre qu'à nous-mêmes. Nous n’avons pas été au niveau du match."

Mais alors, y-a-t-il un problème dans le groupe nantais pour expliquer de telles carences ? "Peut-être même que l’équipe vit trop bien, rétorque Jean-Baptiste Lecrosnier. Il n’y a même pas l’ombre d’un demi-doute. Je peux vous le garantir. Les mecs se sont pris la tête sur une séquence de jeu, j’aurais préféré ne pas le voir. Mais à l’entraînement, quand on n’est pas d’accord, on se le dit. C’est vraiment une question que je ne me pose pas." Et ça en fait une de moins dans le casse-tête nantais...   

À Rezé,

31 janvier 2021 à 08:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.