PRO B

JEAN-CHRISTOPHE PRAT (PARIS BASKET) : "UNE VICTOIRE MÉRITÉE"

JeanChristophe Prat
Crédit photo : Lilian Bordron

Le Paris Basket a terminé l'année 2020 en s'imposant sur le parquet de Souffelweyersheim (67-82). Si le match a longtemps été défensif, Jean-Christophe Prat estime que le succès du club de la capitale est mérité. 

Grâce à sa défense, Paris s'est largement imposé sur le parquet de Souffelweyersheim ce samedi (67-82). Pour venir à bout du club alsacien, les Parisiens avaient un plan. Et ils s'y sont tenus à en croire Jean-Christophe Prat, leur entraîneur.

« C'est une belle victoire car c'est jamais simple de gagner à Souffel. On a respecté le plan de jeu pendant 40 minutes moins les trois minutes qui nous coûtent sept points au deuxième quart-temps. Souffel est une équipe qui aime courir sur les pertes de balle alors il ne faut pas en perdre. A la mi-temps, j'ai dit qu'on était bien en place même si on a été maladroit. Si on évitait les pertes de balles, il n'y avait pas de raison de ne pas trouver notre rythme en attaque. Et c'est arrivé. Dans l'ensemble, je pense que c'est une victoire méritée. On avait bien cerné leurs forces et leurs faiblesses et je pense qu'on a fait le match défensif qu'il fallait. »

En conférence de presse à l'issue de la rencontre, Valentin Chery a aussi parlé de cette nécessité de défendre fort. L'intérieur parisien a évoqué les forces de son équipe dans ce domaine.

« Le coach a demandé de la défense. Si on les gardait à mois de 17 points par quart-temps, on était presque sur de s'imposer. Dès le premier quart-temps, on a vu que c'était un match défensif. On savait que c'était grâce aux stops défensifs qu'on allait gagner. C'est comme ça qu'on a eu du jeu rapide et des shoots ouverts pour creuser l'écart. On est vraiment présent partout en défense. Ismael (Kamagaté) gêne beaucoup, Dustin (Sleva) est très présent. Pour éviter nos interceptions à l'intérieur, ils ont souvent shooté en fin de possession. »

Face à l'impact du club de la capitale, Stéphane Eberlin, l'entraîneur de Souffelweyersheim, n'a pas eu d'autre choix que de s'avouer vaincu.

« Ils nous ont impactés physiquement. On a été beaucoup contestés. Quand ça défend très dur on a du mal. On a été dominé au rebond. Il y a eu du retard sur beaucoup de choses. Il n'y avait qu'une équipe sur le terrain, on n'a pas existé. Dans l'intensité, ils nous ont marché dessus. Une équipe était prête ce soir et ce n'était pas nous. »

21 décembre 2020 à 07:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.