PRO B

JÉRÔME NAVIER (POITIERS) : "C'EST VEXANT D'ENCAISSER AUTANT DE POINTS EN SI PEU DE TEMPS"

Crédit photo : Paul Aubouin

L'entraîneur Jérôme Navier revient sur la lourde défaite de Poitiers contre Fos Provence.

Samedi soir, Poitiers a reçu une véritable rouste sur son parquet contre Fos Provence (79-110). Après une saison 2019-2020 extrêmement difficile, qui se serait terminée par une relégation en Nationale 1 masculine s'il n'y avait pas eu la COVID-19, le PB 86 vit un début de saison 2020-2021 également compliqué. Cette lourde défaite contre le récent vainqueur de la Leaders Pro B ne rassure pas. Après la rencontre, son entraîneur Jérôme Navier ne pouvait être que dépité, comme il l'a semblé au micro de Centre Presse.

"C'était une soirée difficile à vivre. On peut utiliser toutes les expressions : ''horrible, nul, toucher le fond.'' On prend des écarts trop vite. On revient à 7 points après avoir produit de gros efforts, peut-être comme jamais depuis le début de saison face à un adversaire de qualité. C'est vexant d'encaisser autant de points en si peu de temps. Au final, on ne voit que le négatif. J'ai cependant vu des joueurs qui ont transpiré, qui se sont battus. Mais on ne va regarder que le score final. Cela fait mal à la tête. On paie cash chaque erreur dès le premier quart-temps. On a souffert sur la zone-press tout terrain. Cela demande beaucoup d'efforts pour remonter le ballon. On se sanctionne aussi nous-mêmes."

Des renforts à venir pour éviter la relégation ?

Après 4 journées, Poitiers compte 4 défaites avec un déficit moyen de 24 points.

"J'espère qu'il n'y a pas de résignation. On fait pourtant des choses intéressantes mais pas assez longtemps face à des équipes de ce calibre. Mais, face à des adversaires directs, il faudra un autre niveau de confiance. On est une petite équipe. Ce n'est pas négatif de le dire. Mais cela devrait décupler notre envie. Concernant des changements dans l'effectif, nous réfléchissons à tout. On va profiter de la trêve pour faire le point. On sait que nous n'avons pas le niveau de formations comme Fos ou Blois. Il faudra peut-être des renforts. On va voir. Il faut un vent de fraîcheur qui nous manque depuis quelques années. Cela passe déjà par une victoire. Pour cela il faut croire en ce qu'on fait. Quant à mon cas personnel, il faut demander aux dirigeants. Cela fait partie du business. Mais il est vrai qu'aujourd'hui on ne peut pas applaudir des deux mains notre bilan."

Rappelons qu'à partir de fin 2021 / début 2022, Poitiers est supposé évoluer dans une Arena de 6 000 places située sur le parc du Futuroscope. Une Arena probablement surdimensionnée si l'équipe professionnelle venait à évoluer en Nationale 1 masculine.

21 décembre 2020 à 18:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.