PRO B

LE MEA CULPA DE SYLVAIN FRANCISCO

Sylvain Francisco Levallois 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Sylvain Francisco, le nouveau joueur de Paris Basketball, est revenu sur son été mouvementé qui a conduit à son départ de Levallois.  

Sylvain Francisco a finalement trouvé un point de chute en France. Pour son premier match avec le Paris Basketball, le meneur a prouvé qu'il n'avait rien perdu de son talent et de son énergie (18 points), ramenant son équipe dans le coup après trois quart-temps catastrophiques avant de s'incliner, vendredi à Lille (82-74). Dans un entretien diffusé sur RMC Sport à la mi-temps du match entre Pau-Lacq-Orthez et Le Mans, l'ancien espoir des Metropolitans a évoqué les raisons de son départ de Levallois en début de saison après avoir refusé de se présenter à l'entraînement de reprise.

"En fin de saison, j'ai eu un entretien individuel avec le coach (Freddy Fauthoux) pour parler de l'année prochaine. Ils étaient prêts à me resigner pour un contrat de deux ans, que j'ai signé. J'allais être à Levallois en tant que deuxième meneur. J'étais content, parce qu'être à Levallois, comme j'ai dit, c'est une fierté. En plus je suis Parisien, donc rester à Paris, il n'y a rien de mieux, a-t-il expliqué avant de poursuivre sur ce qu'il s'est passé durant l'été. J'ai été surpris. Il y avait deux autres meneurs qui ont signé, David Michineau et Roko-Leni Ukic, deux gros meneurs. Donc j'ai été surpris, personne ne m'a prévenu (…). Après j'ai entendu dire qu'ils ont voulu me prêter, dans certaines équipes. Sur ce coup-là, j'ai vraiment mal réagi. J'étais vraiment déçu. Donc je ne suis pas venu aux deux semaines d'entraînement de la reprise."

"Je regrette"

Sylvain Francisco a ensuite exprimé ses regrets et renouvelé ses excuses vis-à-vis de son comportement contraire à l'éthique d'un joueur professionnel.

"Je n'aurais pas dû le faire. Je n'aurais vraiment pas dû faire ça. Je le regrette jusqu'à maintenant et je leur ai présenté mes excuses. J'ai appris de mes erreurs. Ce sont des choses qu'il ne fallait pas faire en tant que pro. J'ai signé pro, il fallait être professionnel jusqu'au bout parce que j'étais toujours sous contrat avec eux. J'ai su que Levallois voulait vraiment couper mon contrat, qu'il fallait penser à autre chose, être dans une autre équipe".

Le meneur a finalement trouvé un accord avec Paris Basketball il y a peu pour renforcer le club parisien actuellement dernier de Pro B, le début d'une nouvelle aventure.

17 décembre 2018 à 12:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching