PRO B

LILLE RAPATRIE SHERMAN GAY

Crédit photo : Sébastien Grasset

Ancien joueur emblématique du championnat de Pro B, l'intérieur jamaïcain va retrouver l'antichambre en lieu et place de Mouhammed Barro au LMB.

Si Mouhammed Barro, malheureusement victime d'une rupture des ligaments croisés en Leaders Cup à Nancy il y a trois semaines, était un illustre inconnu en France, que dire de son remplaçant ? Lille est passé du tout au tout en jetant son dévolu sur Sherman Gay (2,01 m, 37 ans) afin de pallier la blessure de son intérieur sénégalais.

Sherman Gay, c'est huit clubs français, onze saisons dans nos contrées et 352 matchs disputés en LNB, dont 276 en Pro B (14,6 points à 59% et 5,5 rebonds pour 16,1 d'évaluation de moyenne en saison régulière). Repéré par Frédéric Sarre en 2005 au sortir de sa saison rookie en D-League, le Jamaïcain s'est d'abord fait connaître avec la JL Bourg, atteignant la finale de la Semaine des As 2006, avant de faire les beaux jours du Havre, de Brest, Fos-sur-Mer et Le Portel. Également aperçu à Saint-Quentin ou lors de piges médicales à Chalon-sur-Saône et Vichy-Clermont, il n'avait plus remis les pieds sur nos parquets depuis son court intermède à la JAVCM au printemps 2016 (7,8 points à 48% et 4,5 rebonds en 6 rencontres).

Depuis, le natif de Carson (Californie) a successivement officié en Finlande, au Venezuela et en Allemagne. Il portait ces deux dernières saisons les couleurs de Crailsheim, qu'il a accompagné de la seconde division allemande (14,8 points à 67% et 6 rebonds en 2017/18) jusqu'à la première (8,3 points à 75% et 2,9 rebonds en 16 minutes en 2018/19). Un accomplissement qui prouve qu'il a encore sous la semelle, comme veut le croire Jean-Marc Dupraz, l'entraîneur du LMB.

"Sherman est un joueur d'expérience qui connaît très bien la Pro B, notamment avec Fos Provence. Il a 37 ans mais a encore de belles années devant lui. Il suffit de regarder ses productions en Allemagne. A l'origine, c'est un 3/4 mais avec le temps, il a glissé vers le poste de pivot. C'est un bon finisseur qui ne force rien. Il a un jeu très propre et des pourcentages élevés, ca m'a beaucoup plu. Il a aussi un gros sens du rebond. Il joue pour l'équipe et va se fondre dans celle-ci. C'est un vrai bonus et nous avons souhaité le signer jusqu'à la fin de saison."

12 novembre 2019 à 20:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.