PRO B

LOUIS BORDONNEAU, PRÉSIDENT DE POITIERS : "NOUS AVONS L'OBLIGATION DE FAIRE MIEUX"

Crédit photo :

Louis Bordonneau, le président du Poitiers Basket 86, parle déjà de la saison prochaine.

Après 23 journées de Pro B, le Poitiers Basket 86 n'était mathématiquement pas condamné à la descente en Nationale 1 masculine mais avec deux victoires seulement c'était une affaire de semaine... La crise sanitaire du coronavirus a sauvé le club, autrefois pensionnaire de Pro A, d'un retour en troisième division française. Les propos du président Louis Bordonneau, qui avait fait preuve de transparrence en révélant qu'il comptait voter pour une saison blanche, ont fait bondir nombre de fans de basket. Et encore plus le président de l'ADA Blois, Paul Seignolle, qui s'est retrouvé dans la position inverse : celle du dirigeant qui n'a pas pu voir son club monter en division supérieure.

Après l'assemblée générale de la LNB ce mercredi, qui a entériné le choix de la saison blanche, le président a de nouveau été interrogé par La Nouvelle République.

"C'est la solution la plus raisonnable car la saison n'a pas pu aller à son terme et personne n'avait acquis la certitude de monter ni de descendre. Je trouve que la raison l'a emporté. Je prends ça avec beaucoup de modestie car nous faisions un très mauvais parcours en championnat."

Le PB 86 va jouer la saison prochaine avec l'étiquette du club sauvé. De quoi ajouter potentiellement de la pression sur ses épaules...

"De pression, je ne sais pas, mais davantage d'obligations, c'est certain. C'est d'ailleurs ce que j'ai écrit hier (mercredi) soir aux membres du conseil d'administration. Nous devons répondre présent et montrer un autre visage aux bénévoles, au public, aux partenaires et collectivités qui nous soutiennent tous. La place du PB n'est pas d'être dernier, ce n'est pas possible. Nous avons l'obligation de faire mieux, avec les contraintes qui sont les nôtres, pour proposer une meilleure qualité sportive."

Pour la saison prochaine, le PB 86 devrait afficher un budget en baisse de 15 à 20% (il était le 8e plus gros budget de Pro B en 2019/20 avec de 2,22 millions d'euros). De quoi rester en milieu de tableau à ce niveau, et donc potentiellement compétitif.

31 mai 2020 à 15:27
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.