PRO B

MICKAËL HAY : "J'AI ENCORE BEAUCOUP D'ÉNERGIE, JE CROIS EN CE GROUPE"

Mickaël Hay
Crédit photo : OLB TV

Mickaël Hay est revenu sur la défaite de Blois à Orléans mais surtout le début de saison, décevant, du champion de Pro B en titre.

15 bonnes minutes puis plus grand chose de bien. L'ADA Blois n'est pas parvenue à réagir jeudi soir à Orléans (défaite 93-68), après une défaite difficile à domicile dimanche dernier contre Paris. Mickaël Hay avait appelé à une prise de conscience de ses joueurs mais elle n'a pas eu lieu. Devant la presse après la rencontre, il est resté calme.

"Je ne me chercherais pas ou je ne chercherais pas d'excuse au groupe. On doit profiter de la semaine (de trêve), mentalement ça va leur faire du bien. Après ça passera par plus de travail, plus d'exigence individuelle, plus d'écoute etc. A un moment donné, il faut savoir mettre le bleu de chauffe. Aujourd'hui on est à 5 victoires et 7 défaites, on le mérite forcément mais on est quand même insatisfait du bilan et surtout de ce qu'il se passe sur le terrain. On est l'équipe la plus maladroite à 3-points, ça se confirme encore ce (jeudi) soir. Mais je ne me chercherais pas d'excuse, ni au groupe. Il faut savoir relever la tête. Il y a des attitudes que je ne supporte pas car on est négatif pour soit, pour l'équipe. On doit garder la tête haute. On doit se battre ensemble. Si certains veulent démissionner par l'attitude... Là, je n'ai pas senti mon groupe. Le championnat est long. Il y a du boulot, garder la tête levée, reprendre confiance petit à petit. Ca passera par des victoires certes, mais par un changement d'attitude pour certains et un changement de performance individuelle pour certains. J'ai encore beaucoup d'énergie, je crois en ce groupe-là. Donc on va bosser, tout simplement."

Concernant les insatisfactions personnelles, il y a le cas Alhaji Mohammed. Remplaçant de Charles Abouo jusqu'à début février, il n'est pas au niveau pour le moment (7 points à 40,8% de réussite aux tirs, 2,2 rebonds, 1,6 passe décisive et 2,6 balles perdues pour 4,8 d'évaluation en 21 minutes).

"On ne peut pas retoucher, on ne peut pas faire nimporte quoi non plus. Je suis très insatisfait d'Alhaji Mohammed, aussi bien de ses performances  que de son attitude qu'il dégage sur le terrain. Il y a aussi ceux qui sont là depuis trois ou quatre mois. On est dans le même bateau, enfin j'espère qu'on l'est. Donc on s'en sortira ensemble, petit à petit par le travail, par une prise de conscience, en essayant de s'entraider les uns les autres pour revenir à état d'esprit et un niveau de performance meilleurs. Mais ça ne se fera pas un jour. Je rappelle qu'on n'a dépassé que le premier tiers du championnat. Ce n'est pas qu'on a le temps. Mais, qu'on s'occupe de nous déjà. Le championnat est tellement dense. Aujourd'hui, notre place, c'est la deuxième partie de tableau. Pour s'en extirper, il faut faire mieux."

Pour son premier match en 2019, le champion de Pro B en titre recevra le champion de NM1 en titre, Gries-Oberhoffen, le 13 janvier à domicile. Attention car le BCGO reste sur 6 victoires de suite.

29 décembre 2018 à 13:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.