PRO B

MICKAËL HAY (BLOIS) APRÈS LE CHOC REMPORTÉ : "CETTE VICTOIRE, ON EST ALLÉ LA CHERCHER"

Mickäel Hay Blois 201920 Myriam Vogel
Crédit photo : Myriam Vogel

Ce lundi soir, Blois a signé un succès important à Souffelweyersheim qui conforte l'ADA en tête du classement de Pro B. 

Pour cette douzième journée de Pro B, Souffelweyersheim, dauphin, accueillait Blois, leader du championnat. Un véritable duel au sommet dont les visiteurs sont sortis victorieux au terme d’un match serré, 77-79.  

Pour l’entraîneur de l’ADA, Mickaël Hay, c’est une très bonne victoire obtenue à l’extérieur : « Toute victoire, même courte, est une belle victoire, surtout qu’il nous manquait Kris Joseph et Alexis Tanghe, tombé malade dimanche soir. On a vu ce (lundi) soir deux mi-temps totalement différentes et ce pour les deux équipes : la première marquée par un gros manque d’adresse, d’où un faible score à la mi-temps. Le fait de scorer plus à 3-points ensuite nous a permis d’écarter leur défense. Mais ce soir, cela se joue à peu de choses et on peut dire que ce succès, on a été le chercher ».

Pour s’imposer, l’ADA a bien été aidé par Tyren Johnson, auteur de 24 points à 11/17 aux tirs : « On a un joueur très talentueux en attaque, on le sait, mais on sait aussi le mettre dans de bonnes dispositions ». Mais au-delà de l’attaque, c’est selon lui de l’autre côté du terrain que le match s’est gagné : « Notre défense nous a permis de faire la différence. A un moment du match, on est vraiment monté en pression et ils ont pris cette pression sur eux. On a su les mettre sur des positions arrêtées qui ne leur ont pas permis de trouver des tirs ouverts ».

Meilleur marqueur du BCS avec 17 points (6/9 aux tirs) Thimothé Vergiat estime que son équipe a mis les ingrédients nécessaires pour faire un bon match : « On a mis de l’intensité, de la dureté, de la combativité mais à la fin, c’est la fraîcheur physique qui a fait la différence. La blessure d’Antony et l’absence de Mouhamed Diagne ont malheureusement aussi influé sur le résultat final. En plus, Blois rentre de très gros tirs en fin de match ». D’un point de vue personnel, le meneur assure se sentir mieux dans le jeu : « J’ai fait un bon match mais on a perdu. Je me sens de mieux en mieux dans l’équipe mais j’ai encore besoin de trouver de la constance ».

Pour le coach alsacien Stéphane Eberlin, il rejoint son joueur sur l’état de fraîcheur des siens en fin de match et sur la fin de match clutch des joueurs de Blois : « Nous étions un peu entamés physiquement, un peu brouillon en attaque en refusant certains tirs ouverts qui nous ont sorti des timings offensifs. Et dans le dernier quart-temps, les joueurs de Blois ont su rentrer des tirs importants ». Il revient également sur l’état de fraîcheur de ses hommes : « Notamment en seconde période, j’ai senti mes joueurs fermés et jouant sans leur enthousiasme habituel. On enchaîne et ce n’est pas facile. Mais cela fait partie de l’apprentissage et à nous de devenir encore plus dur mentalement et que l’on joue sans se poser de questions ».  

Prochains rendez-vous pour les deux équipes ce vendredi, la réception de Saint-Quentin pour Blois et un très court déplacement pour Souffel’, à Gries, pour le derby alsacien.

25 décembre 2019 à 09:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.