PRO B

NANCY, ROANNE ET VICHY CONFIRMENT, PARIS REMPORTE SON 1ER SUCCÈS

Paris gagne à Caen 16 novembre 2018
Crédit photo : Paris Basketball

Derrière Orléans, toujours invaincu, le peloton de chasse se met en place. Nancy, Roanne et Vichy restent groupés derrière l’OLB, quand Nantes et Rouen se replacent dans la partie haute. Au terme d’un match étouffant, Paris signe son premier succès de la saison à Caen.

Par Julien Hartmann,

Le club des trois

Comme par deux fois déjà en Leaders Cup, Nancy a pris le dessus sur Aix-Maurienne sans trembler (77-56). Et ce vendredi soir, c’est un « ancien » qui a porté les Lorrains. A 37 ans passés, John Cox a prouvé qu’il pouvait encore apporter au SLUC. Avec ses 28 points, il a grandement contribué au 5e succès de son équipe. Jamais inquiétés, les hommes de Christian Monschau restent dans les premières places au classement et mettent par la même occasion la pression sur Orléans qui joue ce samedi.

Avant le début de cette 6e journée, trois autres équipes étaient, comme Nancy, avec un bilan de 4 victoires pour 1 défaite. Mais avec l’affrontement entre Vichy-Clermont et Saint Chamond, il était certain que l’une d’entre elles n’allait pas garder ce bilan presque parfait. Et cette rencontre entre poursuivants a tenu toutes ses promesses, avec notamment une fin de match un peu folle. Mené tout le long de la rencontre (jusqu'à -21, 45-55 à la pause, 71-80 à la fin du troisième quart temps), Vichy a retourné la situation dans les dix dernières minutes pour s’imposer 98 à 92. De chaque côté, cinq joueurs ont dépassé (ou atteint) la barre des 10 points, même si les 22 points d’Andell Cumberbatch ou les 14 points et 13 rebonds de Mohamed Koné pour la JAVCM ont pesé dans le résultat final. La troisième équipe n’est autre que Roanne, qui se déplaçait à Blois. Un voyage jamais évident mais les joueurs de la Chorale se sont montrés solides pour revenir avec la victoire, 81 à 70. Dominants aux rebonds (38 dont 10 offensifs, contre 29), les coéquipiers de l’excellent Mathis Keita (21 points, 3 rebonds, 4 passes décisives) ont également profité de leur bonne adresse à 3 points (61% à 11/18) pour signer un 5e succès cette saison.

Nantes et Rouen se replacent

A domicile face à Denain, l'Hermine de Nantes avait une belle opportunité de recoller au groupe de tête. C’est chose faite, et de manière maitrisée avec un large succès, 82 à 67. Jamais les joueurs de Jean-Baptiste Lecrosnier n’ont été inquiétés. Dans le sillage des 14 points et 13 rebonds de Jeremiah Wilson ou des 18 points de Jermaine Marshall, Nantes confirme son bon début de saison. Pour Denain, Marquis Addison et ses 20 points auront été trop seuls.

Rouen également réalise une bonne opération en s’imposant du côté de Gries, mais cela n’aura pas été simple. Les Alsaciens ont notamment dominé la première période (44-35 à la pause), avec Olivier Cortale à nouveau presque parfait (17 points à 7/8, 8 rebonds) ou encore sa dernière recrue, Darius Tarvydas, elle aussi très en jambes (20 points). Mais côté Normand, un homme allait faire très mal au BCGO ce soir. Avec 30 points dont 7 tirs primés réussis, le meneur Jamar Diggs a marqué de son empreinte cette rencontre. Au final, Rouen s’impose 92 à 85 et se remet à l’équilibre (3 victoires et 3 défaites). Gries n’a une nouvelle fois pas démérité mais a dû rendre les armes, face à l’expérience de son visiteur du soir. Mais en continuant de la sorte, l’avenir pourrait se montrer très intéressant pour Ludovic Pouillard et sa bande.

Quimper et Paris respirent, au contraire de Caen

Face à Lille, les Bretons ont souffert. Malgré un excellent départ (27-19 après 10 minutes, 56-40 à la pause), la bande de Laurent Foirest a certainement tremblé quand, à 6 minutes du terme, Rakeem Buckles a placé les Nordistes en tête, 76 à 75. Deux lancers-francs de Bernard King, l’homme du match (27 points, 12 passes décisives) ont donné la victoire à Quimper (85-84), même si Lille, par Maurice Acker, avait en ses mains une balle de match. Véritable match de la peur, Caen-Paris a tenu en haleine les spectateurs du Palais des Sports de Caen très longtemps. Les Normands pensaient certainement tenir la victoire après le panier de Paul-Lou Duwiquet qui leur donnait un avantage de 3 points à 28 secondes du buzzer final (80-77). Mais la dernière action réussie de Gary Florimont, primé d’un and-one réussi, remettait les deux équipes à égalité et les obligeait à disputer une prolongation (80-80). Il en faudra deux au final, étant donné que les cinq premières minutes supplémentaires ne délivraient pas le nom du vainqueur (87-87). Paris faisait finalement le nécessaire aux lancers quand Caen ne parvenait pas à marquer. Au final, les joueurs de la capitale s’imposent 99 à 96 et peuvent respirer, le premier succès de la saison est bel et bien là. Quant à Caen, la situation devient plus compliquée et ils devront réagir, rapidement.

Les résultats de la soirée de Pro B :

  • Caen vs Paris : 96-99
  • Vichy-Clermont vs Saint-Chamond : 98-92
  • Blois vs Roanne : 70-81
  • Nantes vs Denain : 82-67
  • Gries-Oberhoffen vs Rouen : 85-92
  • Nancy vs Aix-Maurienne : 77-56
16 novembre 2018 à 23:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 décembre - 01h15
NBA Extra
14 décembre - 02h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 11h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 12h45
NBA Extra
14 décembre - 13h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
Coaching