PRO B

NANTES ENCHAÎNE UN 4E SUCCÈS DE SUITE, CAEN ÇA NE VEUT PAS

Ben Romdhane
Crédit photo : Laurent Peigue

L'intégralité de la 7e journée de Pro B s'est déroulée vendredi soir 

Un mois de novembre parfait pour les Nantais. Après deux déroutes fin octobre (-36 à Evreux et -19 contre Roanne), les hommes de Jean-Baptiste Lecrosnier enchaînent les succès. Sur le parquet de Saint-Chamond - invaincu à domicile jusqu'à présent - les joueurs de la Loire-Atlantique ont sorti les barbelés pour laisser le SCVGB à 32% aux tirs et ainsi remporter une 4e victoire consécutive. Malgré l'énorme chantier de l'intérieur tunisien Makram Ben Romdhane (21 points et 19 rebonds pour 30 d'évaluation), Thibault Desseignet (13 points) et Jermaine Marshall (16 points) ont été très importants en fin de rencontre. Sans oublier le contre décisif de Laurence Ekperigin pour sceller le match. Une nouvelle victoire qui propulse Nantes dans le top 4 de la Pro B profitant des défaites de Vichy-Clermont et Nancy.

Les Auvergnats, en déplacement à Rouen, sont tombés. La faute à un excellent Jean-Baptiste Maille (16 points dont 4/5 à 3-points, 5 rebonds et 5 passes pour 24 d'évaluation), titulaire pour la 2e fois de suite. Un statut que semble parfaitement assumer l'ancien limougeaud - après son 26 d'évaluation la semaine dernière à Gries - et qui permet au RMB de conclure une semaine parfaite marquée par la qualification en finale de la Leaders Cup contre Nancy. Le SLUC, justement, connaît l'effet inverse. Les Lorrains se sont inclinés sur le parquet de Lille. Bastien Vautier (16 points et 17 rebonds pour 29 d'évaluation) a beau avoir tenu à bout de bras son équipe, elle a fini par céder dans les derniers instants face au trio étranger du LMBC, Acker-Buckless-Remekun qui cumule 70 d'évaluation sur les 91 de l'ensemble de l'équipe. 

Roanne et Orléans en tête à la mi-trêve

Sur le pont cette semaine pour la demi-finale retour de la Leaders Cup, Roanne et Orléans ont réussi à l'emporter ce vendredi soir. A l'image de Rouen, la Chorale a su bien gérer l'après qualification en finale de la Leaders Cup, en venant à bout de Quimper. Comme la saison dernière à Vacheresse, la rencontre a été très disputée entre les deux équipes. La pièce a de nouveau tombé côté ligérien. Jason Williams, seul joueur de son équipe à avoir eu un temps de jeu conséquent (36 min), a endossé le rôle de patron avec 20 points à 80% aux tirs, 4 rebonds et 4 passes pour 25 d'évaluation. Pour l'UJAP, c'est une nouvelle défaite sur un faible écart malgré un Bernard King encore une fois productif (26 points mais à 7/19 aux tirs). Depuis le début de la saison, Quimper s'est inclinée à 5 reprises avec un écart moyen de 5 points. Rageant.

Qu'arrive-t-il à Denain ? Les Nordistes n'ont toujours pas glané le moindre succès dans leur salle depuis le début de la saison. Leaders Cup et championnat inclus, les dragons ont perdu 6 fois en autant de matchs. Orléans a fait la loi à Denain malgré que Gaylor Curier et Miralem Halilovic ne soient pas à 100% de leur capacité. Germain Castano a pu compter sur Brandon Jefferson - qui se positionne comme un candidat au titre de MVP de la saison. Le meneur américain continue d'affoler les scores avec une pointe à 23 points dont 5/9 à 3-points, 3 rebonds et 4 passes pour 26 d'évaluation. Son vis-à-vis Akeem Williams, qui disputait son 1er match sous la tunique de Voltaire, a inscrit 12 points. Fairell, lui, n'était pas encore qualifié.

Roanne et Orléans réalisent un parcours presque parfait en championnat (6 victoires pour 1 défaite) et sont co-leaders de la Pro B au moment de la mini-trêve. A l'inverse de Quimper et Denain qui s'enlissent en bas de classement.

Paris n'enchaîne pas, Caen s'incine pour la 6e fois consécutive

Alors que l'on pouvait croire la saison de Paris enfin lancée, après son succès à Caen la semaine dernière, les protégés de Jean-Christophe Prat n'ont pas réussi à remporter un 2e succès de suite. Gries/Oberhoffen a réalisé une bonne performance dans la Capitale, emmenée notamment par son duo espagnol Xavier Forcada - Asier Zengotitabengoa auteur de 18 points chacun. En tête tout au long de la partie, les Alsaciens n'ont pas paniqué quand Dustin Sleva (20 points) a égalisé à 78 partout à la 36e minute. Siegwarth, Cortale (ses 2 seuls points du match) et Zengotitabengoa ont entériné les espoirs d'un hold-up parisien. Paris reste cloué en bas de tableau en compagnie de Caen.

Dans le derby normand, les Caennais ont perdu pied au retour des vestiaires sur le parquet d'Evreux, oubliant leur collectif. Alors qu'ils étaient devant à la mi-temps pourtant (42-46), l'ALM est revenue avec de bien meilleures intentions lors des 20 minutes suivantes. Plus agressive en attaque comme en défense (37 lancers-francs contre 12), Evreux a étouffé le CBC qui se précipitait sur chaque tentative de tir. Damien Bouquet a été une nouvelle fois très précieux frôlant le triple-double (21 points, 9 rebonds et 9 passes pour 31 d'évaluation). Diminué par l'absence de Ruphin Kayembe dans la raquette, Steeve Ho You Fat n'a pas ménagé ses efforts (40 min) lui aussi, et a compilé un double-double (15 points et 10 rebonds). Caen n'y arrive décidement pas, et voit ses scénarios de match se répéter semaine après semaine. Une situation qui commence à frustrer, agacer les joueurs à l'image de David Ramseyer, auteur d'une attitude non-professionnelle au coup de sifflet final en direction du public ébroicien. Quant à l'ALM, malgré les blessures, elle reste invaincue à domicile (3/3) et possède un bilan positif (4 victoires et 3 défaites)

Dans les deux dernières rencontres de cette 7e journée, Aix-Maurienne se montre toujours aussi intraitable à domicile, à l'image d'Evreux. Les Savoyards s'offrent une 4e victoire à domicile en autant de rencontre et se rattrapent bien après leur lourd revers subi à Nancy la semaine dernière. Face à Blois, D.J. Richardson a montré ses qualités d'attaquant aves 23 points dont 5/12 derrière l'arc pour 20 d'évaluation. Thomas Hieu-Courtois a réalisé un match complet avec 13 points à 5/8 aux tirs, 8 rebonds et 3 passes pour 23 d'évaluation. La différence s'est notamment faite à longue distance. Aix réalisant un 12/33 à 3-points contre 3/22 pour l'ADA. Son secteur intérieur Burton-Gudul s'est montré à son niveau (19 et 20 points), mais pas ses extérieurs. 

Chartes concrétise sa belle victoire à Orléans en venant à bout de Poitiers. Arnauld Thinon (8 pts) a été surveillé comme le lait sur le feu après son carton offensif face à Evreux il y a 8 jours. Kevin Harley (22 points dont 10/11 aux lancers-francs) et Warren Niles (23 points) ont pris le relais, en vain. Will Felder, l'intérieur US de Chartes est décidement inarrêtable depuis le début de saison. Juste dans ses choix offensifs, en atteste sa 3e place au classement des joueurs les plus adroits de la division, il a de nouveau impacté la raquette adverse avec 22 points à 8/10 aux tirs, 5 rebonds, 3 passes pour 31 d'évaluation. Chartes remonte à la 13e place. Poitiers est juste derrière.

Les résultats de la 7e journée de Pro B :

  • Saint-Chamond - Nantes : 74-79
  • Rouen - Vichy-Clermont : 72-68
  • Lille - Nancy : 74-70
  • Roanne - Quimper : 93-88
  • Denain - Orléans : 63-73
  • Paris - Gries/Oberhoffen : 80-86
  • Evreux - Caen : 86-76
  • Aix-Maurienne - Blois : 75-71
  • Chartres - Poitiers : 94-91
24 novembre 2018 à 15:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
11 décembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 04h30
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 11h00
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 12h45
Châlons-Reims
Pau-Lacq-Orthez
Coaching