PRO B

NANTES SOUHAITE ALLER DE L'AVANT APRÈS AVOIR REMPORTÉ LA LEADERS CUP PRO B

NBH
Crédit photo : Grégory Leroy

Le week-end dernier, l'équipe nantaise version 2019/2020 a marqué l'histoire du club en remportant un premier trophée pour l'Hermine, la Leaders Cup Pro B.

25 ans après sa montée en Pro B, Nantes a enfin soulevé un trophée le week-end dernier lors de la finale de la Leaders Cup. Avec ce premier titre, le Nantes Basket Hermine (NBH) semble enfin être devenu le digne héritier de l'ABC Nantes et du Nantes BC, champion de N1A en 1987 et 1991 qui a écrit les lettres d'or du basket de la capitale ligérienne. "Ça me fait super plaisir pour le club, avoue Ludovic Negrobar, le MVP de la finale. Nantes évolue depuis des années en Pro B et un titre, c'est quelque chose qui manquait à La Trocardière." 

Passée à côté du coche en 2017 lors de la finale d'Accession perdue contre Boulazac, l'Hermine a cette fois-ci eu ce supplément d'âme qui fait la différence pour remporter des titres. La troupe de Jean-Baptise Lecrosnier, opposée à une formation antiboise très en forme, était pourtant bien mal en point depuis début 2020... jusqu'à ce sursaut à DisneyLand Paris. Avec un état d'esprit retrouvé et une rage de vaincre, le NBH a retrouvé son assise défensive "au meilleur des moments afin de remporter cette finale", sourit Jean-Baptiste Lecrosnier, le technicien nantais.

"On a enchaîné beaucoup de matchs et on a eu du mal à retrouver notre jeu et à se remettre dedans tout de suite car on a accumulé de la fatigue, atteste Ludovic Negrobar. En finale, contre Antibes, l’état d’esprit et notre jeu sont revenus et cela s’est vite senti dès l’entame de match et on ne s’est pas écarté de notre sujet jusqu’à la fin."

nbh1582380592.jpegLes sourires de Terry Smith et de Thibault Desseignet après la victoire (photo : Grégory Leroy)

Ludovic Negrobar, de la NM3 à un titre de Leaders Cup Pro B

Le natif d'Orly ne s'imaginait sûrement pas connaître une telle ascension. Poste 4 en constante progression depuis ses débuts à 17 ans, Ludovic Negrobar a gravi les échelons un-à-un mais à pas de géants. Lui qui évoluait encore au 4e niveau national à Saint-Nazaire en 2010/11 a été le facteur X en finale : 22 points à 8/10 aux tirs dont 5/7 à 3-points en moins de 27 minutes. Avec à la clef son record de points et son plus grand nombre de tirs longue distance inscrits. "Je suis un joueur à caractère défensif et quand je suis bien en défense et que le collectif fonctionne bien... je me suis libéré et après j'ai enchaîné les points." De quoi permettre au NBH de se mettre sur orbite rapidement en deuxième mi-temps.

"C'est un garçon qu'on a placé à temps complet sur le poste 4, confie le coach de l'Hermine. C'est un mec qui bosse et qui progresse. Il faut qu'il continue à travailler et de le faire avec cet état d'esprit là afin de stabiliser un niveau de performance élevé. Il a encore une très grande marge de progression devant lui car il a commencé le basketball tardivement. Ça fait que 20 mois qu'il joue en Pro B : à 28 ans, il est encore en pleine possesssion de ses moyens et il a vraiment de quoi progresser sur les prochaines saisons et ainsi prendre davantage de responsabilités."

nbh1582380692.jpegLudovic Negrobar et son trophée de MVP (photo : Grégory Leroy)

Un premier titre qui vient récompenser les efforts de structuration de Nantes

Le Nantes Basket Hermine ne s'en cache pas : le club vise à moyen terme l'accession en Jeep ÉLITE. Avec une restructuration en interne et la venue d'Audrey Sauret à l'été 2018 en qualité de General Manager, la formation de Loire-Atlantique se donne les moyens de ses ambitions. Grâce à ce trophée, le NBH a d'ores et dejà composté son ticket pour les Playoffs mais Jean-Baptiste Lecrosnier ne peut pas se satisfaire du fond de jeu proposé par son équipe depuis début 2020.

"On a moins cette sensation d'épée de Damoclès au dessus de la tête car on a acquis cette place en Playoffs mais d'une certaine façon, cela ne change pas fondamentalement la donne car on ne peut pas se satisfaire de ce qu'on fait depuis deux mois. On a envie de faire la meilleure saison qu'il soit et de terminer à la meilleure place possible."

Vainqueurs de la Leaders Cup Pro B et qualifiés en Playoffs d'Accession, les Nantais participeront également au Top 8 de la Coupe de France, les 16 et 17 mars prochains à l'Arena Loire de Trélazé. "C'est comme la Leaders Cup, c'est un plus.", souligne l'ailier-fort nantais.

"C'est une saison excitante car on est présent sur tous les tableaux : on a vraiment eu la volonté de jouer tous les matchs, affirme Jean-Baptiste Lecrosnier. On va donc continuer comme cela avec l'ambition, à chaque fois, de gagner le prochain match.

Je suis très content d'avoir vu tous ces Nantais d'avoir fait le déplacement car on a vraiment senti que le groupe était suivi. On s'et rendu compte que Nantes peut avoir un vrai public."

nbh1582380835.jpegLudovic Negrobar et le Président, Thierry Brochard, savourent le titre avec les supporters nantais présents à la Disney Event Arena (photo : Grégory Leroy)

22 février 2020 à 16:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.