PRO B

QUIMPER ET DENAIN PASSENT LA CINQUIÈME, FOS ET SOUFFEL DÉROULENT

Bodian Massa
Crédit photo : Sébastien Grasset

Quimper a conservé sa place en tête de Pro B en s'imposant 72-67 face à Paris, maintenant Denain, également auteur de sa cinquième victoire consécutive (69-65 face à Lille), à distance. Les cartons du soir sont signés Fos-Provence Basket, irrésistible face à Saint-Chamond (101-73) et Souffelweyersheim, impérial à Poitiers (70-101).  

Respectivement premiers et troisièmes de Pro B, Quimper et Denain ont répondu présent à domicile malgré des oppositions qui leur ont compliqué la tâche. Quimper a dû attendre les dernières secondes pour valider son succès 72-67 face à Paris, les Parisiens ayant eu deux occasions d'enfoncer le clou après le panier de Dustin Sleva pour faire passer son équipe en tête (65-67).

Mais Nobel Boungou-Colo a manqué deux précieux lancer-francs et Kevin Franceschi n'a pas trouvé la mire, laissant alors le luxe à Bathiste Tchouaffé (17 points) d'inverser une dernière fois la tendance avec un 3 points et deux lancers et Junior Etou de porter le coup de grâce depuis la ligne de réparation (72-67).


Denain a également souffert dans le derby du Nord face à Lille. La dimension physique du tandem Ndow-Kayembe (19 et 9 points) a toutefois fait la différence en faveur des locaux sur la fin à l'image du panier décisif de Ruphin Kayembe tout en puissance dans le money-time pour donner deux possessions d'écart aux siens (64-60). Au lancer-franc, Armand Mensah et David Skara n'ont pas tremblé pour sceller la victoire, là où les Lillois ont manqué six tentatives dans le seul dernier quart-temps (69-65).

Ça rigole pour Fos et Souffel

De retour à la Halle Parsemain, sur un tout nouveau parquet, Fos-Provence avait bien besoin d'un match sans histoire. Depuis le début de la saison, les BYers avaient pris la fâcheuse habitude de dilapider des grosses avances. Cette fois, pas de frayeur inutile, si ce n'est une petite période de flottement au retour des vestiaires. Les coéquipiers de Jamar Diggs (18 points et 4 passes décisives) ont fait le trou au cœur du premier quart-temps par l'intermédiaire d'un 18-1 (de 15-14 à 33-15) face à une équipe couramiaude plus que jamais en difficulté, complètement larguée dès le deuxième acte (24-52, 16e minute).

« On n'a pas existé », peste Alain Thinet. « La machine fosséenne nous a broyés. On aurait dit une équipe de benjamins face à des adultes. » Jamais en mesure d'inquiéter les Provençaux, le SCBVG encaisse finalement sa plus lourde défaite de la saison (101-73).

Enfin, en bas de tableau, Souffelweyersheim a confirmé son retour en forme en signant une troisième victoire de suite sur le parquet de Poitiers (70-101). Les Alsaciens ont également fait preuve d'une grande maîtrise, notamment après le repos pour distancer des Poitevins rapidement dépassés. Un PB86 qui est aussitôt retombé dans ses travers, après l'éclaircie née de la victoire contre Nantes.

23 janvier 2021 à 22:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.