PRO B

RÉMI BARRY REJOINT VICHY

Crédit photo : David Billy

Etienne Ory blessé, Vichy-Clermont vient de faire signer Rémi Barry. Un ailier pour remplacer un meneur. Stéphane Dao veut davantage de présence physique dans son effectif.

À l'entraînement depuis lundi dernier avec Vichy-Clermont, Rémi Barry (2,03 m, 25 ans) a fait bonne impression. Arrivé à l'origine sans promesse de contrat, il a su convaincre Stéphane Dao et son staff de lui laisser sa chance. Surtout qu'Étienne Ory, le jeune meneur de la JAVCM est sur la touche pour un mois en raison d'une lonbalgie, souligne La Montagne, le journal local, dans son édition papier du jour.

"Ce n'est pas le même poste, mais ce n'est un secret pour personne que je veux plus d'athléticité pour l'équipe. Barry correspond d'autant plus qu'il a fait de gros efforts financiers. Cela prouve qu'il ne pense pas qu'à son contrat et qu'il a faim de basket, a expliqué l'entraîneur Vichyssois. Mon premier objectif en arrivant ici était de rééquilibrer l'effectif. Après David Denave à la place de Wen Mukubu, maintenant je cherche plus de taille, plus de présence dans la raquette avec des postes 3 qui peuvent apporter un soutien dans ce secteur."

C'est donc dans ce cadre que l'ailier français rejoint l'actuel 8e de Pro B (7 victoires pour 7 défaites). Natif de Tremblay-en-France, Rémi Barry a passé de longues années aux États-Unis où il a notamment montré de grosses qualités de shooteurs à New Mexico State et avait débuté sa carrière au STB Le Havre l'an dernier, en Pro A. Dans la saison très compliquée du club normand, il a compilé en moyenne 3,5 points à 39,6% de réussite aux tirs et 1,8 rebonds pour 2,8 d'évaluation en 13 minutes.

Un temps évoqué au Sluc Nancy cet été, il avait finalement pris la route du Japon où il aura disputé 8 matchs au total pour 10,5 points à 51,8% de réussite aux tirs en moyenne et 4,5 rebonds pour 8,3 d'évaluation en 17 minutes.

De retour en France, Rémi Barry devrait disputer son premier match avec Vichy, mardi prochain contre Blois et devrait globalement être responsabilisé sur le parquet par Stéphane Dao. Derrick Byars, qui joue également au poste 3, n'est pas forcément en odeur de sainteté avec son entraîneur.

"Monsieur Byars a un rendement insuffisant à l'entraînement et en match mais surtout une attitude et un comportement pas admissibles. Pour moi, il est dans l'équipe mais il se met lui-même sur la sellette. Je préfère l'amour du maillot."

21 janvier 2017 à 11:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 novembre - 02h15
NBA Extra
14 novembre - 03h00
Denver Nuggets
Houston Rockets
14 novembre - 04h30
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 09h15
Golden State Warriors
Atlanta Hawks
14 novembre - 10h00
Trente
Lyon-Villeurbanne
Coaching