PRO B

RÉMI GIUITTA (FOS) : « ON REPREND ENCORE UN COUP DE MASSUE SUR LA TÊTE »

Rémi Giuitta
Crédit photo : Sébastien Grasset

  Les Fosséens sont toujours en quête d'une victoire en championnat suite à leur cinquième revers concédé vendredi soir face à Nantes (64-67).  

Relégué de Jeep Elite, Fos Provence Basket pointe à la dernière place de Pro B après cinq journées. Un classement qui fait tâche pour le club provençal qui n'avait jamais encore connu pareille entame depuis son accession en Pro B en 2009.

Déjà battus contre Paris Basket 68-70, puis à Blois en prolongation (101-98) et enfin face à Lille à domicile (64-69), les hommes de Rémi Giuitta ont encore concédé un revers dans les derniers instants de la rencontre face à Nantes vendredi soir (64-67). De quoi frustrer tout un groupe, bâti pour jouer les premiers rôles mais qui court toujours après un premier succès en championnat cette saison.

« On ne fait pas toujours tout pour se mettre à l'abri, ce qui est assez frustrant, a-t-il déclaré en conférence de presse. Je suis très déçu parce que je pense qu'on méritait de gagner aujourd'hui, sans manquer de respect à cette équipe de Nantes qui est une très bonne équipe, mais sur le contenu du match, je pense sincèrement qu'on méritait. Ils ont une une réaction en deuxième mi-temps, il fallait s'y attendre. Ils ont de forts joueurs comme René Rougeau qu'on avait bien muselé en première mi-temps et qui allait aussi à un moment donné sortir de sa boîte et retrouver de l'efficacité. C'était prévisible, on en a parlé dans le vestiaire... Mais aujourd'hui, malheureusement, la situation générale fait qu'on est encore trop fébrile et on a beaucoup trop de déchet en deuxième mi-temps. »

« On est dans le vrai »

Le coach fosséen a notamment regretté les 16 balles perdues qui ont offert 24 points aux Nantais, « avec la dernière action pour symbole », et ce ballon volé de Ludovic Negrobar qui a offert la victoire à l'Hermine. Mais Rémi Giuitta n'a pas tenu à accabler ses joueurs.

« Il y avait de la rage, de l'envie, la volonté de tourner la page de ce début de saison et d'enfin en découdre. Et là on reprend encore un coup de massue sur la tête, parce que la réussite nous fuit... Nantes a su la provoquer aussi, ils ont mis des paniers importants, on a manqué un peu de lucidité quand il a fallu remettre de l'agressivité, on s'est contenté de shooter extérieur. Tout ça ce sont des syndromes d'une équipe en doute, qui manque aussi d'effectif pour avoir plus de rotation, de fraîcheur physique, il ne faut pas l'oublier. Ça pèse aussi sur les organismes, la lucidité qu'on peut avoir en fin de match. Ce que j'ai dit aux joueurs, c'est que si on avait gagné d'un point, j'aurais dit que ça aurait été un super match, malgré tout le déchet qu'on a eu, donc je ne vais pas aujourd'hui tout jeter à la poubelle. Bien sûr ce n'est pas suffisant mais je pense qu'on est dans le vrai et qu'il ne faut pas perdre espoir, continuer à travailler (…). Même si ce n'est que le début, aujourd'hui on est derniers de la classe. On va voir comment remobiliser tout le monde et essayer de se baser le positif parce qu'il y a beaucoup de positif, mis à part le résultat ».

Le club fosséen pourrait également se doter d'un renfort pour palier la blessure de Mohamed Hachad, victime d'une déchirure aux ischios-jambiers mardi en Coupe de France contre Nancy.

 

09 novembre 2019 à 19:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.