PRO B

RON LEWIS PROLONGE D'UNE SAISON À NANCY

Ron Lewis
Crédit photo : Sébastien Grasset

Ron Lewis sera toujours un joueur du SLUC Nancy lors de la saison 2020/21.

Troisième derrière Blois et Quimper, Nancy montait en puissance à l'approche des playoffs. Malheureusement, le coronavirus n'a pas permis aux hommes de François Peronnet de rêver à la Jeep ELITE. Revanchard, Nancy est en train de se constituer une excellente équipe en vue de la saison prochaine. Après les prolongations d'Enzo Goudou-Sinha, Bastien Vautier et Mérédis Houmounou, c'est Ron Lewis (1,93 m, 35 ans) qui va prolonger d'une saison selon L'Est Républicain.

Véritable globe-trotter, le joueur étasunien a connu le championnat belge, israélien, tchèque, turc, italien avant d'arriver en France depuis 2015. Dans l'hexagone, il a mis ses talents aux services de plusieurs équipes : Rouen et l'Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez en Pro A puis Le Havre en Pro B avant de repartir en Jeep ELITE avec Fos-sur-Mer puis enfin à Nancy en Pro B. Pour sa première saison en Lorraine, il compilait 16,7 points à 35,7% de réussite aux tirs (dont 31,3% à 3 points), 3,4 rebonds et 4,1 passes décisives pour 12,9 d'évaluation en 32 minutes de jeu. Il était le quatrième meilleur scoreur de Pro B derrière Tyren Johnson, Caleb Walker et André Spight. Avec 308 shoots tentés, il se place à la troisième place de la division mais sa régularité lui aura fait défaut à certaines reprises malgré une sérénité dans le money-time.

"Personnellement, j'ai envie de finir le travail que nous n'avons pas pu terminer cette saison. J'ai d'excellentes relations avec le coach", à Thomas Simon de l'Est Républicain lors d'un interview.

Avec cette quatrième prolongation et le recrutement d'Antony Labanca, Charles Nkaloulou et Vincent Vent, il ne manque plus que deux joueurs au statut bosman ou cotonou pour compléter l'effectif auquel s'ajoutera des jeunes issus du centre de formation tel que Siriman Kanouté ou Lucas Ugolin.

Un peu moins en verve au shoot que la saison précédente, Yunio Barrueta devrait payer les conséquences de la pandémie et par conséquent d'une baisse de budget du SLUC. Le Cubain disposait d'un salaire important et ne portera plus le maillot des Cougars la saison prochaine.

09 juin 2020 à 17:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ETIENNE LE PAPE
Etienne Le Pape
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.