PRO B


ROUEN, À L'ÉNERGIE, ARRACHE LA BELLE SUR UN PANIER D'AMIN STEVENS

Amin Stevens Rouen victoire Orléans
Crédit photo : RMB

Rouen n'a pas dit son dernier mot ! Les Normands ont battu Orléans (77-76) ce lundi et s'offrent un match d'appui mercredi soir dans le Loiret.

Et Amin Stevens fit lever le Kindarena ! L'intérieur américain, encore une fois énorme (24 points à 11/16 aux tirs, 12 rebonds, 2 passes et 3 interceptions pour 33 d'évaluation en 35 minutes) a donné la victoire au Rouen Métropole Basket contre Orléans (77-76) d'un tir intérieur à 0,3 seconde du terme de la rencontre. 

Pourtant, cette victoire était loin d'être acquise pour les Rouennais, menés de 15 longueurs en début de deuxième mi-temps (37-52) sur un panier à 3-points de Keydren Clark. Mais à l'image d'Earvin Bassoumba - auteur de son meilleur match en carrière professionnelle avec 17 points à 7/11 aux tirs et 8 rebonds (dont 7 offensifs !) pour 22 d'évaluation en 24 minutes - le RMB se rebellait. Sur tous les ballons, les Normands provoquaient de nombreuses pertes de balles (17) chez les Orléanais. Sérieux et appliqués en première mi-temps, les hommes de Germain Castano balbutiaient leur basket au retour des vestiaires, en raison de l'agressivité défensive des Rouennais. Ces derniers passaient alors un 23-9 en 7 minutes et revenaient à 1 petit point de l'OLB à l'entame du dernier quart-temps (60-61). 

Les protégés d'Alexandre Ménard, dans la roue des Orléanais, continuaient sur leur lancée. Pour la première fois depuis le panier initial, Rouen passait devant (62-61, 31e). Piqué au vif, l'OLB se redonnait de l'air grâce à Ferdinand Prénom, Marc Judith ou encore Marcellus Sommerville (66-74, 36e). Mais à l'image de leur saison, Rouen n'allait rien lâcher. Hors du coup jusqu'à présent, Rémi Dibo puis Ovidijus Varanauskas inscrivaient des paniers plus qu'important (71-74, 37e). Le money-time est stressant. Alexandre Ménard prend un temps-mort à 20 secondes de la fin (75-76, 39e). Obi Emegano (18 points) - qui a eu le droit à un traitement de faveur avec régulièrement des prises à deux - voyait sa tentative à 2-points contrer par Marcellus Sommerville. Nouveau temps-mort demandé par Rouen. Il reste 2 secondes au chronomètre, la suite vous la connaissez... 

Privé de playoffs depuis 2011, le public de Rouen a vibré et peut se permettre de rêver à une qualification en demi-finale des playoffs de Pro B. Malmené pendant une bonne partie du match, Rouen n'a pas abdiqué et s'est donné les moyens d'arracher la belle, mercredi soir, à Orléans. L'OLB, qui s'est arrêté de jouer au basket en deuxième mi-temps, devra faire preuve de discipline pendant 40 minutes pour espérer passer. 

A Rouen,

28 mai 2018 à 23:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching