PRO B

ROUEN CARTONNE MAIS ALEXANDRE MÉNARD TEMPÈRE : "RESTER SEREIN ET NE PAS S’EMBALLER"

Alexandre Ménard
Crédit photo : RMB

Rouen est très performant actuellement. Mais son coach Alexandre Ménard n'annonce pas d'objectif trop élevé.

Le Rouen Métropole Basket reste sur 7 victoires sur les 8 dernières journées de Pro B et n'est qu'à 2 victoires du leader Roanne. L'équipe a également réalisé des bonnes prestations en Leaders Cup (finaliste) et Coupe de France (demi-finaliste). Bref, après une très belle saison 2017/18 (demi-finaliste des playoffs malgré la plus petite masse salariale de la division), l'entraîneur Alexandre Ménard confirme avec son équipe. Malgré cette très bonne dynamique, le coach maugeois garde les pieds sur terre et ne vise pas trop haut, pour le moment.

"Chaque chose en son temps, explique-t-il sur le site Internet de la LNB. Qualifions-nous déjà pour les playoffs parce que, juste derrière nous, la lutte fait rage ! Après, l’objectif est de finir le plus haut possible et si une porte s’entrouvre... C’est vrai qu’on a des point-averages positifs sur Roanne, sur Orléans. On a battu Vichy-Clermont à l’aller chez nous et on va accueillir Nancy qui nous a battus de 8 points et Saint-Chamond où l’on a concédé 6 points. Alors, forcément, en regardant tout ça, on se dit parfois, pourquoi pas nous ? Mais il est encore trop tôt pour parler de ça. En PRO B, tout peut aller très vite. La preuve, nous avons été balayés deux fois par Poitiers sans qu’il n’y ait rien à redire. Il faut rester serein et ne pas s’emballer."

Rouen a tout de même joué en Pro A (ex-Jeep ELITE) entre 2014 et 2016 et peut songer à y retourner. Sans qu'aucun délai n'ai encore été donné par les dirigeants. En attendant, l'objectif est de retour en playoffs d'accession.

"Les choses sont clairement dites. L’ambition, c’est d’être régulièrement présent en playoffs déjà. Pour, à terme, sans qu’on sache bien quelle sera la longueur du terme, retrouver l’élite. Je pense qu’au niveau du staff et des structures, on progresse bien. Tout est aujourd’hui prêt pour remonter, avec une salle superbe. Reste à la remplir... Avec un actionnaire majoritaire comme Ian Mahinmi, il y a vraiment des choses à faire ici pour retrouver le haut-niveau. Dans combien de temps ? À définir. Nous sommes loin d’avoir le plus gros budget de la division, avec quelques bastions comme Orléans, Roanne ou Nancy qui veulent tout faire pour remonter. Il faut donc continuer à construire, sans griller des étapes, mais je suis très optimiste."

Pour aller en playoffs, Rouen veut continuer sur sa série et s'imposer à Nantes ce vendredi pour la 25e journée de championnat. Avant de recevoir un "gros", Nancy, une semaine plus tard.

04 avril 2019 à 20:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.