PRO B

SOUFFELWEYERSHEIM EXPLOSE SAINT-CHAMOND, PARIS TOMBE À QUIMPER

Quimper bat Paris 19 octobre 2019
Crédit photo : UJAP Quimper

Retour sur la soirée de Pro B de samedi soir.

Après deux journées de Pro B, seulement quatre équipes sont invaincues en Pro B : Nantes, qui s'est imposé vendredi, Denain, Blois et Nancy.

Large vainqueur la semaine passée à Antibes, Nancy a cette fois disposé d'Evreux au Palais des Sports Jean Weille plus difficilement. A la mi-temps, le SLUC était derrière. Il faut dire que l'équipe n'a pas connu la même adresse (6/29 à 3-points), à l'image du duo Ron Lewis (7/23 aux tirs) - Yunio Barrueta (6/16). Avec une belle domination au rebond (51 prises, dont 17 offensives, à 35), ce fut toutefois suffisant pour l'emporter.

Blois s'est arraché de son côté pour rester invaincu, face à un autre "gros" du championnat, Fos. Après avoir encaissé 32 points dans le troisième quart-temps, l'équipe de Mickaël Hay pointait à -15 à l'entame du dernier quart-temps. Mais à leur tour, ils ont marqué 30 points sur la quatrième période et ont égalisé en toute fin de rencontre sur un panier improbable de Tyren Johnson (33 points à 11/18 aux tirs). Avec un bon Stéphane Gombauld (19 points, 4 rebonds, 2 contres, 2 interceptions et 4 fautes provoquées pour 21 d'évaluation en 22 minutes), l'ADA a fini le travail en prolongation.

Enfin, Denain s'est régalé à Poitiers. A la 30e minute, les Dragons menaient 67 à 38 ! "On n’est pas à la hauteur de jouer un match de Pro B", a concédé l'entraîneur du PB 86 Ruddy Nelhomme dont l'équipe a déjà pris une claque la semaine passée à Rouen avant de perdre à Tours (NM1) en Coupe de France mardi.

Autre coach énervé, celui de Saint-Chamond, Alain Thinet. Son équipe s'est faite largement dominer chez le promu Souffelweyersheim. "Ce n'est pourtant pas faute de les avoir avertis de la grande motivation des Souffelois, a-t-il déclaré dans Le Progrès. Je suis déçu de notre attitude défaitiste alors que notre adversaire a fait preuve d'enthousiasme. Perdre aussi largement, c'est presque logique au final." Pour sa première sortie avec le BCS, Mehdy Ngouama a brillé (16 points à 7/11 aux tirs, 5 rebonds, 1 contre, 7 passes décisives, 4 interceptions et 6 fautes provoquées pour 27 d'évaluation en 31 minutes).

Enfin, Paris s'est incliné dans la salle comble de l'UJAP Quimper (71-68). Les Parisiens, devant à la mi-temps (35-40) grâce à leur adresse à 3-points (8/11), ont perdu trop de balles (22) pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Résultat, ils ont tenté 19 tirs de moins que les Bretons. "Il s'est passé un miracle, regrettait le coach parisien Jean-Christophe Prat. Je ne sais pas comment on perd de si peu avec 20 tirs de moins. Défensivement, on détruit tout le monde. Là, sur demi-terrain, on a mis Quimper à moins de 40% et avec ça, normalement, tu gagnes le match, sauf si tu donnes des ballons à l'adversaire et que tu fais de la merde en attaque comme ça a été le cas de la première à la dernière seconde." A noter que Milan Barbitch (14 points à 6/8 et 4 rebonds pour 17 d'évaluation en 22 minutes) s'est montré efficace pour Paris.

 

Les résultats de samedi soir :

  • Nancy vs Evreux : 82-75
  • Quimper vs Paris : 71-68
  • Blois vs Fos Provence : 101-98
  • Souffelweyersheim vs Saint-Chamond : 81-59
  • Poitiers vs Denain : 71-86
20 octobre 2019 à 09:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.