PRO B

VAINQUEUR À ROANNE, FOS FAIT UN PAS VERS LA JEEP ELITE

Pierre Pelos Fos 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Fos Provence, grâce à une grosse deuxième mi-temps, s'est imposé à Roanne lors de la première manche de la finale des playoffs d'accession.

A la mi-temps, dans sa Halle Vacheresse pleine à craquer, la Chorale de Roanne menait 44 à 32. Et après deux 3-points de suite de Mathis Keita (16 points à 6/9 et 4 passes décisives pour 14 d'évaluation en 23 minutes), rien ne semblait indiquer un changement de tendance. Et pourtant, c'est bien ce qui s'est passé. Pierre Pelos (18 points à 8/8 en 16 minutes) a ramené les siens grâce à son adresse et de l'autre côté du parquet, Fos s'est mis à durcir le ton. Résultat, l'équipe de Laurent Pluvy a perdu le contrôle de la partie, enchaînant les possessions mal embarquées avec en plus des leaders passant à côté, comme David Jackson (5 points à 1/7 et 2 passes décisives pour 1 d'évaluation en 25 minutes).

La dernière période a été brouillone, avec un fort impact physique et des changements de leaders incessants. Maladresse aux lancers-francs (13/23 pour Roanne, 12/21 pour Fos), ballons perdus à gogo (38 en cumulé), le spectacle n'était pas au rendez-vous. Mais l'expérience fosséenne a fait la différence. Le "all-around player" Tariq Kirksay était partout (5 points à 2/6 en 36 minutes mais 7 rebonds, 5 passes décisives, 3 contres et 5 fautes provoquées pour 17 d'évaluation), Edouard Choquet (10 points à 3/6 et 6 passes décisives pour 13 d'évaluation en 28 minutes) a mis un 3-points décisif avec la faute pour faire un petit break (65-69), Mamadou Dia, à 40 ans, était encore si efficace sous le panier (8 points à 3/6 en 17 minutes). Quant à Rémi Giuitta, qui vit enfin sa première finale de playoffs en Pro B, il a fait le métier, demandant aux siens de faire faute sur la dernière possession de Roanne pour éviter un 3-points égalisateur.

Après la rencontre, finalement gagné 72 à 68, il a rappelé à ses joueurs de ne pas s'emballer. Car si Fos s'est imposé à Roanne, la Chorale peut faire de même jeudi à la Halle Parsemain. La Pro B reste la Pro B et la logique n'y est que rarement respectée. Gare à l'excès de confiance, elle n'y a pas sa place.

11 juin 2018 à 22:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
19 décembre - 00h45
NBA Extra
19 décembre - 01h30
Atlanta Hawks
Washington Wizards
19 décembre - 01h30
Brooklyn Nets
Los Angeles Lakers
19 décembre - 09h15
Atlanta Hawks
Washington Wizards
19 décembre - 09h45
Le Mans
Banvit
Coaching