PRO B

VAINQUEUR DES PLAYOFFS D'ACCESSION, ORLÉANS RETROUVE LA JEEP ELITE !

OLB
Crédit photo : Page Creation Sports

Devant son public, Orléans s'est imposé 80-62 contre Rouen lors de belle des finales de playoffs d'accesion et retrouve la Jeep ELITE, deux ans après sa relégation.

Dans un premier quart-temps extrêmement long (35 minutes) interrompu à deux reprises par des problèmes de chronomètre, Orléans prenait le meilleur départ (26-17) dans un Palais des Sports chauffé à blanc comme jamais (3 300 spectateurs). Brandon Jefferson, MVP de la saison et qui avait manqué dans les grandes largeurs son match 2 (0 point, -1 d’évaluation) prenait les choses en main (11 points mais 2/5 aux lancers-francs). De son côté Rouen semblait crispé par l’enjeu (8 balles perdues) alors que les hommes d’Alexandre Ménard convertissaient la plupart de leur tirs (61,5 % aux tirs).

Petit à petit, Rouen revenait sur les pas de l’OLB grâce à l’apport de ses étrangers ; Diggs de loin, Coleman sous le panneau avec la faute (30-27, 14e). Même si le meneur américain de l’OLB retrouvait son adresse par la suite (16 points en 17 minutes), les Rouennais n’abdiquaient pas. Zimmy Nwogbo en force, Lasan Kromah permettaient à Rouen d’être au contact de leur adversaire à la pause (42-38, 20e). Surtout, le RMB a perdu qu’une seule balle, ce qui faisait déjà la différence.

Un 12-0 fatal aux Rouennais dans le 4e quart-temps

Alors que l’intérieur Nigérien du RMB, Zimmy Nwogbo, plante à 3 points au retour des vestiaires et ramène son équipe à un petit point, les Normands ne réussissent pas à passer devant. Giovan Oniangue, Malela Mutale et surtout Brandon Jefferson remettent un coup de collier (54-47, 26e). Les joueurs de Germain Castano sortent les barbelés et sanctionnent le mauvais passage rouennais à l’image de Carl Ponsar (-3 d’évaluation en 12 minutes). L’écart commence à grimper en faveur d’Orléans qui mène 61-49 à dix minutes du terme.

Jefferson a lui enfilé la tenue estivale de MVP avec déjà 25 points à son actif. Rouen n’abdique pas et signe d’entrée de jeu un 8-0 (61-57, 32e) et continue de mettre la pression aux locaux. Pas pour longtemps cependant. Un 12-0 en l’espace de 3 minutes 30 et voilà l’OLB reparti avec 13 longueurs d’avance (73-57, 36e). Le 3 points de Brandon Spearman, haranguant la foule, suivie du ballon envoyé par Begarin dans les gradins puis un nouveau triple cette fois-ci de Curier, scellent définitivement la rencontre à ce moment. A 1 minute de la fin du match, les joueurs et Germain Castano pouvaient se congratuler malgré une petite échauffourée entre quelques joueurs. Score final 80-62.

Deux ans après la relégation en Pro B, Orléans retrouve la Jeep ELITE grâce à un Brandon Jefferson en mode patron sur cette belle (25 points dont 5/8 à 3-points, 3 rebonds, 7 passes et 5 interceptions pour 27 d’évaluation en 37 minutes).

À Rouen,

23 juin 2019 à 18:53
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.