PRO B

VICTORIEUX DE BLOIS, NENO ASCERIC SAVOURE : "JE SUIS VRAIMENT HEUREUX POUR LES JOUEURS"

Neno Asceric
Crédit photo : Sabine De Leest

Au terme d'un match plein d'intensité tout en menant la danse durant 40 minutes, l'ALM Evreux a fait tomber le leader Blois (81-73) samedi soir.

En faisant chuter le leader Blois (81-73), samedi soir, Évreux a signé une performance de choix, poursuivant ainsi sa belle dynamique actuelle avec un 4e succès en 5 matchs en 2021. Dorénavant 11e de Pro B, l'ALM peut passer une trêve internationale avec sérénité surtout après avoir démarré le championnat par 4 défaites en autant de rencontres. Débarqué en conférence de presse d'après-match avec la chemise mouillée après avoir célébré la victoire avec ses joueurs dans le vestiaire, Neno Asceric s'est montré fier de ses joueurs :

« D’abord, ça fait énormément plaisir pour moi en tant que coach de voir mes joueurs si heureux après un match, comme c’était le cas à Rouen (victoire en double prolongation, 112-113, ndlr). C’est même plus important qu’une victoire. Elle est une grande récompense pour tout le travail que fournissent mes joueurs alors que nous sommes dans une situation difficile (effectif réduit, ndlr). Nous avons mérité la victoire en étant devant au score durant tout le match. On a pratiqué un très bon basket des deux côtés du terrain. Nous avons certes été dominé aux rebonds, faut que dire que Blois est une équipe physique et athlétique, mais quand on en a pris, on a su matérialiser cela en contre-attaque (22 points, ndlr). J’avais dit aux joueurs durant la semaine que nous aurions des shoots ouverts contre cette équipe, qu’il fallait être prêt à tirer. Et Yunio (Barrueta) a rentré ses tirs en réalisant un 5/5 à 3-points. Tout le monde s’est donné à fond, à 100% en mettant de l’énergie et de l’enthousiasme. »

Auteur de deux coups de poignard à longue distance en l'espace de 35 secondes dans le money time, le capitaine Jhornan Zamora qui vient tout juste de souffler ses 32 bougies, a su saisir les opportunités qui se sont présentées à lui. L'international vénézuélien explique aussi que l'enchaînement des victoires est lié à l'arrivée du meneur américain, Austin Tilghman, en remplacement de Pedro Barral. Le constat est simple : depuis l'arrivée de ce dernier, Évreux a empoché tous ses succès.

« C’est vrai que j’ai mis de gros shoots en fin de match, mais Yunio (Barrueta) aussi. J'ai su saisir les opportunités qui se sont présentées à moi grâce aux superbes passes de mes coéquipiers. C’est une très très grosse victoire, nous avons cru en nous. ». « Nous n’avions qu’un seul meneur avant. Anthony (Da Silva) est un bon meneur mais il est jeune pour prendre plein de responsabilités, il était seul à ce poste. Moi j’étais aussi diminué physiquement avec un talon douloureux donc j'ai dépanné comme je peux. Maintenant, nous avons Austin Tilghman comme meneur. Il nous aide énormément, s’est parfaitement intégré au groupe. Alors que Pedro Barral s'était trop souvent blessé, il a eu de la malchance. Austin joue très bien, nous fait gagner et pour l’équipe je pense qu'il était préférable de ne pas changer une équipe qui gagne. »

Si de son côté, Mickaël Hay, l'entraîneur blésois "n'a pas grand chose à reprocher à ses joueurs dans l'investissement", il regrette le manque d'intelligence dans le jeu de la part de ses hommes :

 « On a joué comme un poulet sans tête par moment. On a manqué d’intelligence dans le jeu : on perd énormément de ballons, il y a des situations de jeu où on veut jouer plus vite qu’Évreux alors qu’on ne peut pas jouer plus vite qu’eux. Ce (samedi) soir, on n’avait pas les arguments pour faire mieux. »

                  victorieux-de-blois--neno-asceric-savoure----je-suis-vraiment-heureux-pour-les-joueurs-1612800641.jpeg                           Sur ce shoot à 3 points, Jhornan Zamora a porté l'écart à +8 à 53 secondes de la fin, scellant définitivement le match (photo : Clémence Larray)

À Évreux,

08 février 2021 à 17:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.