TQO

LES BLEUS EN FINALE DU TQO

Crédit photo : FIBA

La France a battu la Turquie 75-63 au terme d'un match maîtrisé, en demi-finale du Tournoi de qualification olympique (TQO) de Manille. Les Bleus ne sont plus qu'à une marche de Rio, mais il faudra vaincre le Canada, dimanche en finale du tournoi. 

Ils y sont presque. Encore une victoire ce dimanche, en finale du TQO de Manille, et les Bleus offriront à Tony Parker, Mike Gelabale et Florent Pietrus une dernière olympiade avant la retraite internationale. Face aux Turcs, les Français n’ont presque jamais tremblé et l’emportent 75-63. Ils rejoignent donc le Canada, qui lui a dû lutter pour éliminer la Nouvelle-Zélande, 78-72.

Thomas Heurtel prend feu

Les Bleus, avec un Nicolas Batum de retour dans le cinq, avaient pourtant débuté la rencontre de manière poussive. Menés 13-3 après cinq minutes, ils se sont relancés après un temps-mort de Vincent Collet, infligeant un cinglant 13-0 pour prendre les commandes, sous l’impulsion d’un Boris Diaw qui s’est occupé de tout (4 points, 7 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 2 contres).

Nando De Colo (13 points) et Joffrey Lauvergne (11 points et 5 rebonds) se sont ensuite relayés au scoring, permettant à la France de mener de 7 points à la pause, de 10 points après trois quart-temps. Puis Thomas Heurtel a décidé de prendre la match à son compte. Tranchant dans ses dribbles, facile à la passe, adroit de loin, le meneur de l’Anadolu Efes Istanbul s’est même offert un dunk en contre-attaque. Il termine la rencontre avec 17 points (record en Bleus égalé) et 4 passes décisives, reléguant Tony Parker sur le banc en fin de match.

Le rebond sécurisé

Côté turc, l’entraîneur Ergi Ataman avait tenté de profiter des lacunes au rebond affichées par les Bleus en début de tournoi pour titulariser d’entrée Semih Erden et Omer Asik dans la peinture. Ce dernier a certes marqué 19 points et pris 5 rebonds, mais le reste du jeu turc n’a pas suivi, comme en témoigne l’horrible 3/20 à 3-points. Bobby Dixon (11 points, 4 passes) s’est montré mais n’a pas pu sauver son équipe comme il l'avait fait face au Sénégal.

Surtout, on a vu des Bleus bien plus investis dans la défense collective et dans la lutte au rebond. Souligné par Vincent Collet, le rôle du banc a encore été décisif, avec Gelabale, Diot et Pietrus qui ont apporté toute leur énergie. Les Français doivent désormais terminer le travail face au Canada. Une mission largement dans leurs cordes s’ils jouent de la sorte.   

 

09 juillet 2016 à 17:21
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching