TQO

TQO TURIN : ITALIE VS CROATIE POUR UNE PLACE AUX JO

Crédit photo : FIBA

Le Tournoi de Qualification Olympique de Turin prend fin ce samedi avec la finale qui opposera l'Italie à la Croatie.

L'Italie n'est plus qu'à un match d'une qualification aux Jeux olympiques. Sur leur sol, les Transalpins sont facilement venus à bout du Mexique (79-54). Si la houlette d'Ettore Messina, la formation italienne s'est structurée ces derniers mois. Fini le run and gun, place à un jeu à un peu plus structuré. Tant et si bien que les stars italiennes arrivent à s'y retrouver tout en faisant jouer leur équipe. Si la question d'un vrai poste 5 dominant se pose encore pour l'Italie, la triplette de NBAers Marco Bellinelli (14 points, 4 passes décisives) - Danilo Galinari (15 points, 4 rebonds) - Andrea Bargnani (8 points, 3 rebonds) tire le basket transalpin vers le haut. Si l'on ajoute à ces trois-là des joueurs comme Alessandro Gentile (4 points, 4 rebonds, 3 passes décisives) ou encore Luigi Datome (9 points, 3 rebonds), l'Italie possède une équipe capable de rivaliser avec les meilleures nations au monde..

C'est ce qu'il faudra commencer par démontrer ce samedi. Si le jeu lêché a bien fonctionné contre le Mexique (20 passes décisives pour 27 paniers), il en sera certainement tout autre ce soir (21 heures) contre la Croatie qui est venue à bout de la Grèce en demi-finale hier (61-66). Après avoir compté 18 points d'avance au bout de dix minutes (13-31) sous l'impulsion d'un jeu collectif bien huilé et d'un Dario Saric (16 points, 8 rebonds) en forme, la Croatie a laissé revenir la Grèce. Les Héllènes sont même passés devant au cours du troisième quart-temps. Mais les partenaires d'un Giannis Antetokounmpo (9 points, 9 rebonds, 4 passes) se sont montrés dispendieux (6 balles perdues pour le NBAer) dans le money time facilitant la tâche des Croates.

C'est donc une finale aux accents européens qui se dispute ce soir à Turin. Dans un duel qui s'annonce équilibré, l'apport du public pourrait faire la différence pour l'Italie. A moins que Mario Hezonja ne sorte enfin de l'ombre et apporte tout son potentiel aux hommes de Aleksandar Petrovic. 

09 juillet 2016 à 11:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
AMAURY BOULAY
Spécialiste maison du basket féminin
Amaury Boulay
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching