Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’Élan Béarnais se donne de l’air en résistant au Paris Basketball

Au terme d'un gros combat physique et offensif, l'Élan Béarnais, guidé par son capitaine Giovan Oniangue, s'est imposé au bout du suspense face au Paris Basketball (97-101). Seul point noir dans cette belle soirée, la sortie de Garrett Sim, blessé à la cuisse gauche.
L’Élan Béarnais se donne de l’air en résistant au Paris Basketball
Crédit photo : Lilian Bordron

Ce dimanche, l’Élan Béarnais s’est imposé aux forceps face au Paris Basketball sur le score de 97 à 101 mais a perdu Garrett Sim, blessé à la cuisse gauche. Ce succès acquis dans la douleur permet aux hommes d’Éric Bartecheky de sortir de la zone de relégation et de revenir à hauteur de son adversaire du soir au classement.

Une adresse insolente à longue distance

Dès l’entame du match, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Les hommes de Will Weaver se sont appuyés sur le tandem Ismaël Kamagate (22 points et 13 rebonds) – Juhann Begarin (15 points et 9 passes décisives) pour prendre les commandes dans un premier quart-temps décousu (28-24). Bousculé par des Parisiens en réussite sous le cercle dans les premières minutes, l’Élan Béarnais, sous l’impulsion d’un excellent duo Michael Stockton (15 points et 9 passes décisives) – Garrett Sim (16 points), a retrouvé des couleurs dans ce deuxième quart-temps. Les hommes d’Éric Bartecheky se sont reposés sur excellente adresse longue distance (12/19 à 3- points) et ont infligé un 19-0 aux Franciliens pour reprendre 10 longueurs d’avance à la mi-temps (46-36, 20′).

Giovan Oniangue a montré la voie, Garrett Sim sort sur blessure

Le Paris Basketball est revenu sur le parquet le couteau entre les dents. Grâce à une défense tout-terrain et une agressivité retrouvée, l’équipe de Will Weaver a collé un 13-0 à des Palois totalement dépassés. Ismaël Kamagate a poursuivi son chantier dans la peinture et permis aux siens de reprendre l’avantage à dix minutes de la fin (77-74, 30′). Mais ce dimanche, les Béarnais ont fait preuve de caractère, à l’image du capitaine Giovan Oniangue (22 points, 5 rebonds et 2 passes décisives pour 25 dévaluation), sur tous les fronts. Avec panache et solidarité défensive, l’Élan Béarnais est parvenu à résister aux assauts parisiens pour s’offrir un succès très important dans la lutte pour le maintien en Betclic ÉLITE.

Si l’EBPLO s’est rassuré au classement avec ce huitième succès en championnat, le club devra encore se passer d’un joueur. Étincelant en première mi-temps, Garrett Sim n’a pas refoulé le parquet en deuxième période. L’arrière américain s’est blessé à la cuisse gauche. Seul point noir dans la belle soirée béarnaise dans la ville lumière. Le prochain rendez-vous de l’équipe d’Éric Bartecheky, sera la réception de l’ESSM Le Portel ce mercredi en Coupe de France. De son côté, Paris essuie un troisième revers de suite, le sixième en huit matches toutes compétitions confondues.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion