Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Paris a bien profité du retard à l’allumage de l’Elan Chalon

Betclic ELITE - A la faveur notamment d'une entame complètement loupée de Chalon-sur-Saône, le Paris Basketball s'est imposé ce samedi soir à la Halle Carpentier contre le promu (85-70).
Paris a bien profité du retard à l’allumage de l’Elan Chalon
Crédit photo : Julie Dumélié

En visite à la Halle Carpentier pour affronter le Paris Basketball ce samedi soir, Chalon-sur-Saône avait visiblement encore l’esprit embrumé en début de match par sa défaite dans le derby bourguignon contre Dijon le week-end dernier. L’Elan a trainé comme un boulet son entame ratée, dont le club de la capitale ne s’est pas privé pour en profiter (85-70).

Des Chalonnais brouillons et maladroits pour commencer

Visiblement pas émoussés par leur succès au bout de la nuit en EuroCup contre Londres, les joueurs de Paris rentraient dans le match tambour battant, signant un 12-0 en trois minutes sur un tir extérieur de Nadir Hifi (13 pts) et à la faveur de Chalonnais maladroits et brouillons (3 pertes de balle). Intenses et appliqués en défense, les Parisiens multipliaient les interceptions, qu’ils transformaient en paniers faciles pour mener 21-3 dès la 6ème minute. Les efforts d’Olivier Cortale (16 points), auteur de 4 points consécutifs en fin de quart-temps, permettaient aux Bourguignons de limiter la casse à la fin du premier acte (12-28, 10′).

Solides au rebond et moins dispendieux, les hommes de Savo Vucevic ne baissaient pas les bras et revenaient à 12 longueurs à la 15e minute sur deux flèches à trois points d’Antoine Eïto (7 pts) et Jermaine Love, saignant sur ce second quart-temps (12 points dont 7 sur la période). Les deux équipes faisaient jeu égal jusqu’à ce que Dirk Williams (12 points) sorte de sa boîte et aligne 7 points en fin de première mi-temps pour ramener les siens à 5 unités seulement des Parisiens (42-37, 20′).

Paris insiste près du panier en fin de match

Dans un rythme toujours aussi endiablé, les deux équipes se rendaient coup pour coup au retour des vestiaires. Olivier Cortale continuait son travail de sape à l’intérieur et répondait aux assaut de Nadir Hifi & co. Paris, multipliant les rotations, élevait son niveau d’agressivité pour s’offrir de nombreux lancers et ramener l’écart à 12 points (62-50, 27′) sur une claquette de TJ Shorts (12 pts). Une avance qui fondait rapidement sur deux tirs longue distance d’Eïto puis Williams (70-64, 34′). Olivier Cortale ramenait même Chalon-sur-Saône à quatre petits points avant que Paris ne reprenne le contrôle du match. Agressifs en relance comme sur jeu placé, les hommes de Tuomas Iisalo attaquaient le cercle comme des forcenés. Hifi, Shorts et Malcolm s’en donnaient à cœur joie, ce dernier offrant 15 points d’avance aux siens sur un lay-up plus la faute à 1 minute de la fin du match (83-68).

Les Parisiens ont assuré l’essentiel face à une valeureuse équipe de l’Elan Chalon qui aura payé cher son apathie du début de match. De bonne augure pour la bande à TJ Shorts avant d’aller affronter les Ukrainiens du BC Prometey mercredi en Eurocup.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

A la Halle Carpentier,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion