Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Sasa Obradovic conscient du statut de favori de Monaco à la Leaders Cup : « On ne compte pas se cacher »

Après avoir battu les Metropolitans 92 en Coupe de France, l'AS Monaco aborde la Leaders Cup avec le statut assumé de favori.
Sasa Obradovic conscient du statut de favori de Monaco à la Leaders Cup : « On ne compte pas se cacher »
Crédit photo : Miko Missana

Mercredi soir, l’AS Monaco a expédié les affaires courantes en se qualifiant pour le Top 8 de la Coupe de France. La Roca Team a battu les Metropolitans 92, équipe trop diminuée pour pouvoir l’accrocher comme elle l’avait fait en championnat.

Monaco Metropolitans 92
L’AS Monaco de John Brown III a totalement dominé les Metropolitans 92 de Victor Wembanyama ce mercredi en Coupe de France (photo : Miko Missana)

Face au deuxième de Betclic ELITE, les Monégasques ont vite pris le large pour l’emporter 107 à 76 dans une salle à guichets fermés pour venir observer le prodige Victor Wembanyama. « Il faut avouer que c’était plus un match pour les spectateurs que pour les tacticiens, a noté l’entraîneur vainqueur Sasa Obradovic. C’est bien d’avoir fait plaisir au public. A ce stade de la saison, au cœur d’un calendrier si rempli, c’est le match idéal, face à une équipe avec des absents. On a pu faire tourner, et voir ce qu’on peut faire quand on est à 100%. » Car l’AS Monaco n’a pas le temps de souffler.

« Nous sommes favoris »

Après cette prestation, encore loin d’être parfaite au goût de son entraîneur – « J’ai observé beaucoup trop d’erreurs », a-t-il regretté -, la formation de la principauté attaque la Leaders Cup ce vendredi face à la JL Bourg. Une compétition qu’elle a gagné trois fois, de 2016 à 2018. Loin devant au classement du championnat, elle semble injouable dès lors qu’elle est suffisamment concentrée et donc engagée. « C’est le niveau EuroLeague, la différence est frappante, a concédé Vincent Collet après le revers. On ne voit pas quand il y a des changements de leur côté, toute l’équipe est à très haut niveau. » De son côté, Sasa Obradovic n’y va pas par quatre chemins ; son équipe doit l’emporter. « On aborde comme il faut la Leaders Cup, où nous sommes favoris. On ne compte pas se cacher. » Entre-deux à 15h30 ce vendredi.

LIRE AUSSI. L’infatigable John Brown III (Monaco), sauvé par son petit frère

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion