Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Un ancien grand espoir croate à la rescousse de l’ALM Évreux

Mon premier est devenu une superstar NBA, mon deuxième y a aussi joué et officie désormais en Liga Endesa, mon troisième vient tout juste de s’engager avec le Besiktas, mon quatrième a évolué en… Pro B et mon cinquième s’apprête aussi à y poser ses valises. Ils sont Kristaps Porzingis, Anzejs Pasecniks, Kenan Sipahi, Domagoj Bosnjak et Paolo Marinelli. Ensemble, ils ont formé le meilleur cinq de l’EuroBasket U18 en 2013, époque révolue où ils étaient sur les carnets de tous les scouts. Et deux ans après le passage plutôt convaincant de son compatriote à Rouen, Paolo Marinelli va également découvrir la Normandie. Selon nos informations, l’arrière croate (et non italien, comme son nom ne le suggère pas) est parvenu à un accord avec l’ALM Évreux où il remplacera Andreja Stepanovic, tout juste remercié.

Apprécié à Mons-Hainaut

Dans l’Eure, Paolo Marinelli (1,91 m, 26 ans) va découvrir − déjà ! − son troisième club de la saison. Il a démarré l’exercice chez lui, en Croatie, sous les couleurs de Škrljevo (15,2 points à 55%, 2,2 rebonds et 3,8 passes décisives en 5 rencontres), avant de partir effectuer une pige médicale d’un mois en Belgique, à Mons-Hainaut, où il a fait l’unanimité, plus que ses statistiques ne le laissent entendre (5,5 points et 5 passes décisives en BNXT League, 6 points et 6,5 passes décisives en FIBA Europe Cup). Son contrat dans le Hainaut s’est terminé ce lundi 13 décembre.

Longuement passé par Novo Mesto en Slovénie, vu en Lituanie l’an dernier (8,4 points à 43% et 3,8 passes décisives en 36 rencontres avec Alytus), le natif de Rijeka représentait une vraie promesse du basket croate ces dernières années. Formé dans les pépinières de l’Olimpija Ljubljana et du Cibona Zagreb, auteur de deux campagnes d’EuroCup à 18 et 19 ans, il s’est surtout forgé un solide palmarès avec les sélections juniors : champion d’Europe cadets (avec le Chalonnais Tomislav Gabric) en 2011 où il disposait d’un vrai rôle, deuxième scoreur (11,7 points) derrière l’inévitable Mario Hezonja, médaillé de bronze lors de la Coupe du Monde U17 en 2012 et vice-champion d’Europe U18 en 2013. Mais là, ce n’est pas pour un titre qu’il va se battre. Son objectif sera surtout d’éviter à l’ALM Évreux, actuelle lanterne rouge de Pro B, de conserver son statut de bastion de la LNB en évitant une relégation en Nationale 1.

un-ancien-grand-espoir-du-basket-europeen-a-la-rescousse-de-l-alm-evreux1639853160.jpeg
Marinelli lors de sa grande époque junior avec la Croatie
(photo : FIBA Europe)

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion