Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Coup de tonnerre à Saint-Chamond : Bourg sort Monaco !

Cinq jours après avoir battu l'AS Monaco en championnat, la JL Bourg est parvenue à rééditer son coup en quarts de finale de la Leaders Cup. Les Bressans retrouveront Dijon en demi-finales ce samedi.
Coup de tonnerre à Saint-Chamond : Bourg sort Monaco !
Crédit photo : Léo Morillon / LNB

Comme en 2019 face à l’ASVEL, la JL Bourg a créé l’exploit en quarts de finale de la Leaders Cup. Les Bressans ont dominé l’AS Monaco (102-92) ce vendredi à Saint-Chamond, cinq jours après les avoir battu en championnat.

James Palmer Jr. JL Bourg 2022-23
James Palmer Jr. a fini meilleur marqueur de la JL Bourg avec 18 points (photo : Léo Morillon / LNB)

Devant quasiment tout le match, grâce à un jeu collectif plus abouti (17 passes décisives pour 8 balles perdues), un apport positif de nombreux joueurs (sept à 9 points ou plus), une adresse à 3-points nettement supérieure (13/26 contre 5/22) et un contrôle du rebond acceptable face à l’une des meilleures d’Europe sur ce secteur, les joueurs de Frédéric Fauthoux ont fait le dos rond quand Monaco est passé devant pour la première fois de la deuxième mi-temps à 2 minutes de la fin (88-89). Un panier plus la faute d’Amida Brimah après rebond offensif a changé le momentum (91-89). Derrière Mike James (26 points à 8/19, 6 passes décisives et 9 fautes provoquées pour 19 d’évaluation en 32 minutes) a commis sa cinquième faute sur une faute offensive et la Roca Team est retombée dans ses travers, ceux de se plaindre à tord et à travers au sujet de l’arbitrage et ainsi de sortir de son match.

Monaco encore trop suffisant

Le favori désigné de la compétition n’a donc pas assumé son statut, la faute à 15 lancers francs laissés en route mais pas que. « 100 points encaissés, pour une équipe qui prétend jouer les playoffs de l’EuroLeague, c’est bien trop », a pesté l’entraîneur vaincu Sasa Obradovic, particulièrement remonté au sujet de l’approche de la rencontre de ses joueurs. « Tout le monde voit que nous ne sommes pas la même équipe en Betclic ELITE qu’en EuroLeague », regrette-t-il. A contrario, le meneur adverse Hugo Benitez (11 points à 3/7, 2 passes décisives et 0 balle perdue pour 10 d’évaluation en 22 minutes) avait la mine des beaux jours. « Le coach nous a dit que personne ne les avait battus deux fois cette saison (avec le Fenerbahçe) », a confié après la rencontre le Catalan qui pense déjà à la suite. « C’est bien de battre Monaco mais si on perd demain… Mais il ne faut pas penser que ça va être un match plus facile, au contraire. » Car la JDA Dijon, tenante du titre, est venue avec des affaires pour trois jours. Comme Monaco qui va néanmoins devoir les remballer pour regagner la principauté plus tôt que prévu.

A Saint-Chamond,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion