Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Déception pour la génération 2002, éliminée dès les quarts de finale de l’EuroBasket U20

Vice championne du monde en U19 l'été dernier, la génération 2002 termine tristement son parcours international. Les Bleuets ont été sortis dès les quarts de finale du championnat d'Europe par la Lituanie (79-89), ce jeudi 21 juillet 2022.
Déception pour la génération 2002, éliminée dès les quarts de finale de l’EuroBasket U20
Crédit photo : FIBA

C’est une fin de parcours international cruel pour la génération 2002. Vice-champions du monde l’été dernier en U19, les hommes de Frédéric Crapez n’ont pas été en mesure de rééditer une pareille performance. Battue 89-79 par la Lituanie en quart de finale, l’équipe de France U20 ne figurera pas dans le dernier carré de la compétition pour la première fois depuis 2017. L’absence de Victor Wembanyama, né en 2004 et venu renforcer l’équipe en Lettonie, et de vécu collectif de cette équipe y sont bien sûr pour beaucoup. Mais ce ne sont pas les deux seules causes du naufrage français.

Pour le « match de la peur », dixit Clément Frisch sur les réseaux sociaux, les tricolores ont entamé la rencontre de la pire des manières (0-11, 5’). Avant de revenir à deux possessions au cœur du 3e acte (49-53, 27’), après avoir compté vingt longueurs de retard (26-46, 20’). Les Français auront au moins eu le mérite de courber l’échine et de ne jamais abdiquer mais force est de constater que les maux restent les mêmes que la veille contre le Portugal.

« Je jouais en pleurant pour défendre mon pays »

Encore une fois, c’est l’incapacité d’avoir un meneur de jeu capable de dynamiser le jeu français qui a fait défaut aux Bleuets. Pressé très haut en début de rencontre et peut-être travaillé par son contrat de trois ans à l’AS Monaco, Matthew Strazel a eu du mal à driver son équipe. Le double champion de France en titre a réussi à se faufiler dans les défenses, a gratté de nombreux points sur la ligne des lancers francs (15/17 sur la ligne). Mais il a explosé trop souvent en défense. Touché au coude droit, victime d’une entorse au poignet droit en plus d’une suspicion de fracture au coccyx, il a toutefois livré ses dernières forces dans la bataille. « Je jouais en pleurant pour défendre mon pays », explique-t-il après coup. Malgré une adresse longue distance correcte (9/24), les Français sont tombés sur des Lituaniens supérieurs et plus euphoriques.

L’argent comme unique médaille

Beaucoup de joueurs évoluent désormais dans le monde professionnel et beaucoup ont déçu. Des tauliers de l’argent au Mondial 2019 sont passés au travers de la compétition. Méconnaissable, Jayson Tchicamboud semblait manquer de confiance alors que Clément Frisch, victime d’une entorse de trois doigts de la main gauche en début de tournoi, a été absent dans les matchs couperets. Jamais médaillée sur le continent européen (l’Euro U18 ayant été annulé à cause du Covid-19), la génération 2002 sort de scène la tête basse.

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion