Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Nancy fait tomber Monaco de son rocher pour la première fois de la saison

Betclic ELITE - Dans un palais Gentilly dès plus bruyant, Monaco a été battu pour la première fois de la saison par Nancy (94-86). Le SLUC a su museler l'ASM dans le dernier quart-temps.
Nancy fait tomber Monaco de son rocher pour la première fois de la saison
Crédit photo : SLUC Nancy Basket

Après Paris, Nancy s’est offert ce samedi soir à Gentilly le scalp de Monaco (94-86). Encore invaincu en Betclic ELITE jusqu’à son déplacement en Lorraine, l’ASM a subi la loi du SLUC dans la raquette, avec notamment un Shevon Thompson ultra-dominateur (25 points et 13 rebonds pour 36 d’évaluation).

Un duo Mason III – Thompson dominateur

Le public de Nancy est connu pour être bruyant, voire très bruyant. Mais ce samedi, pour la réception de Monaco, une semaine après le match de Blois émaillé d’erreurs d’arbitrage, Gentilly paraissait encore plus virulent. Atmosphère qui, dès le début du match, portait les Nancéiens. Une attitude volontaire qui n’allait jamais s’estomper. « Nancy a joué un super basketball avec ces deux gars extraordinaires (Mason III et Thompson). Ils ont fait un bon travail en donnant des tirs ouverts pour les autres joueurs. On n’a pas arrêté ça », concédait l’entraîneur monégasque Sasa Obradovic en conférence de presse.

C’est peu de le dire si le duo Mason III – Thompson a été une constante et l’une des principales raisons du succès lorrain. Le meneur (18 points et 8 passes décisives) n’est pas sorti une seule fois (40 minutes), tandis que le pivot a littéralement marché sur une raquette monégasque composée de Jaiteh, Motiejunas ou encore Brown III. Nancy, à force de courir et de grappiller des secondes chances (16 points sur 2e chance), a épuisé Monaco au fil des minutes. Sur un 3PTS de Jordan Bowden (34-32, 15′), le SLUC prenait un avantage qu’il n’allait plus jamais rendre à la Roca Team.

Un trou d’air monégasque en début de 4e quart-temps

Grâce à certaines fulgurances d’adresse longue distance (12/26 à 3PTS pour Nancy), les hommes de Sylvain Lautié maintenaient leur avance. Monaco s’en remettait surtout à sa défense pour gratter des ballons et marquer des points faciles en contre-attaque. Il fallait bien cela, car l’attaque monégasque avait toutes les peines du monde à marquer malgré le match à 100% au tir de Terry Tarpey (17 points). La panne sèche intervenait dans l’ultime période. La Roca Team n’inscrivait que deux petits points lors des cinq premières minutes du 4e quart-temps, avec notamment un 0/7 à 3PTS. Nancy n’en demandait pas tant et malgré un retour à 5 points des joueurs de la Principauté (85-80, 38′), le SLUC ne tremblait pas dans les derniers instants pour l’emporter et faire tomber pour la première fois de la saison le champion de France en titre.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre 

La réaction de l’arrière nancéien Antony Labanca au micro de Skweek : 

« Cette victoire fait plaisir. Avec un public comme cela, ça ne peut qu’être que magnifique. Battre l’équipe invaincue, à la maison, après la défaite amère de la semaine dernière (à Blois), cette victoire fait énormément plaisir. Le but était de jouer dur et de les impacter. Ils étaient sûrement fatigués. Pour l’instant, on est sur un bon début de saison. On va enchaîner trois matchs à l’extérieur donc il va falloir rester concentrés. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion