Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Thomas Heurtel se dit toujours partant pour jouer en équipe de France

Thomas Heurtel a pris la parole pour rappeler qu'il souhaite continuer sa carrière internationale, malgré son éviction par la FFBB. Une décision qu'il critique, au même titre que ses anciens coaches du FC Barcelone, Sarunas Jasikevicius, et Pablo Laso, du Real Madrid.
Crédit photo : FIBA

La Fédération française de basketball (FFBB) a fait le choix d’exclure Thomas Heurtel (1,89 m, 33 ans) de l’équipe de France. En effet, l’été dernier, l’Agathois a signé la charte qui l’engageait à ne pas jouer pour un club russe sur la saison à venir… avant de rejoindre le Zénith Saint-Pétersbourg. Depuis cette éviction, l’ancien joueur d’Agde, Montpellier, l’Élan béarnais, Strasbourg, Alicante, Vitoria, l’Anadolu Efes, Barcelone, l’ASVEL et du Real Madrid n’avait pas réagi, hormis dans une story Instagram. Sollicité par Ouest-France, il a choisi de prendre la parole pour se défendre et surtout rappeler qu’il souhaite poursuivre sa carrière internationale.

« Même si j’ai signé en Russie, ça ne veut pas dire que je ne compatis pas avec les Ukrainiens »

« Si la Fédération m’appelle, je serai prêt », assure celui qui dit toujours être en contact avec Boris Diaw, le général manager, Alain Contensoux, le directeur technique national, ainsi que les joueurs de l’équipe de France. « C’est toujours un honneur de porter ce maillot-là », affirme-t-il avant de s’en prendre au choix fédéral, qui suivait les sanctions internationales imposées par le gouvernement français en raison de la guerre en Ukraine. « Je ne comprends pas vraiment le but de cette décision. Nous pratiquons des sports professionnels, nous sommes des êtres humains comme tout le monde, nous détestons les guerres. Je ne crois pas que ça ait de sens parce que je travaille juste dans un club russe. […] Même si j’ai signé en Russie, ça ne veut pas dire que je ne compatis pas avec les Ukrainiens », insiste-t-il au cours d’une interview où il s’en est également pris à Sarunas Jasikevicius et Pablo, deux coaches qui l’ont mis de côté au FC Barcelone et au Real Madrid. De quoi nuire à sa réputation.

« Ce sera un été important pour moi »

Le natif de Béziers, actuellement à l’arrêt en raison d’une tendinite, espère disputer la Coupe du monde puis les Jeux olympiques de Paris. « Ce serait magique », décrit-il en évoquant l’olympiade. « Mais je me projette plus sur ce qu’il se passera à l’intersaison car ce sera un été important pour moi. » Thomas Heurtel renoncera-t-il à un rôle majeur sous les ordres de Xavi Pascual et un salaire défiant toute concurrence dans le but de retrouver le maillot Bleu ? La FFBB, qui a conscience du manque de certitudes au poste 1 en équipe de France, consentira-t-elle à le rendre de nouveau éligible s’il venait à quitter le championnat russe et biolérusse ? Des questions qui attendent des réponses. Encore plus après cette sortie médiatique.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion