Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Céline Forte sur le Limoges CSP : « J’ai mes torts mais je ne gérais pas tout dans ce club »

Betclic ELITE - Le Limoges CSP va tourner la page sur cinq ans de présidence du clan Forte avec la reprise du club par le cadre d'Intermarché, Lionel Peluhet. Sa désormais ex-présidente Céline Forte se défend de son bilan.
Céline Forte sur le Limoges CSP : « J’ai mes torts mais je ne gérais pas tout dans ce club »
Crédit photo : Limoges CSP

Le Limoges CSP est sauvé d’un non engagement en LNB la saison prochaine. Après plusieurs semaines d’une affaire aux multiples rebondissements, la DNCCG a donné un avis positif sur le projet de reprise du Cercle Saint-Pierre porté par Lionel Peluhet. L’engagement en Betclic ÉLITE sera définitivement confirmé le 25 juin.

« Trop simple de nous désigner comme seuls coupables »

C’est donc la fin d’un cycle au Limoges CSP, après cinq ans de présidence de Céline Forte. Jusqu’au bout, cette dernière a tenté de garder le contrôle, avec l’annonce de l’arrivée d’investisseurs exotiques, comme la société Great Engineering, spécialisée dans « l’architecture et la conception de systèmes complexes », ou Fulmina Food, une obscure entreprise qui a même conduit à un éphémère nouveau nom sur les réseaux sociaux le 27 mai : « Limoges CSP by FF ». Elle est finalement revenue à la raison en acceptant l’offre du n°2 d’Intermarché.

Alors que le clan Forte reste discret médiatiquement, la présidente Céline Forte s’est exprimé dernièrement auprès de M, le magazine du Monde. Elle a tenu à défendre son bilan.

« C’est trop simple de nous désigner comme seuls coupables. J’ai mes torts mais je ne gérais pas tout dans ce club ! Les cadres dirigeants devraient assumer leurs responsabilités »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
raoulfonfrin- Modifié
Les cadres dirigeants ? Ces gens compétents qu'elle a viré car ils osaient s'opposer à son clan mafieux ? Cette pitoyable matrone est dans le déni. Son cas relève de la psychiatrie.
Répondre
(3) J'aime
lou_grand
Les cadres dirigeants ? Son gendre et sa fille les ont tous poussés à partir.
Répondre
(2) J'aime
lulutoutvert
Ça y est, elle commence à se défausser. Pitoyable
Répondre
(1) J'aime
mick7142- Modifié
Dehors, bon débarras des Forté and Co.
Répondre
(1) J'aime
sainsenzo87- Modifié
Areuh areuh papa maman c'est pas moi ... Je suis née avec de l'argent mais la vie est injuste..... Assume t'es mauvaise et simplette avec tes sectes
Répondre
(0) J'aime
jjonbh44- Modifié
Un dirigeant qui commence à dire ce n’est pas moi c’est l’autre, prouve qu’il ne mérite pas sa place de dirigeant !
Répondre
(0) J'aime