Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Marcus Keene : « Ça fait mal d’avoir laissé échapper ce match »

Ce mardi en Ligue des champions (BCL), la SIG Strasbourg s'est inclinée contre l'Hapoel Jérusalem (81-80) dans les tout derniers instants de la rencontre. En conférence de presse, Marcus Keene et Luca Banchi sont revenus sur la défaite alsacienne.
Marcus Keene : « Ça fait mal d’avoir laissé échapper ce match »
Crédit photo : BCL

Après avoir mené de 15 points dans un match qu’elle semblait maîtriser, la SIG Strasbourg s’est écroulée dans les derniers instants avant de s’incliner sur un tir au buzzer de Levi Randolph (81-80). Un cruel scénario pour les Alsaciens qui avaient pourtant mis tout les ingrédients nécessaires pour remporter ce match, à commencer par la réussite derrière l’arc (11/23), mais cela n’a pas suffi face à une équipe de l’Hapoel Jérusalem qui a eu du répondant.

« On s’est relâché dans le quatrième quart-temps, on mettait un tir, ils nous répondaient directement », déplorait Marcus Keene en conférence de presse. « Je pense que nous avons laissé échapper ce match et ça fait mal. On était devant de 15 points, c’est de notre faute, on avait le match en main, on a fait des erreurs dans cette fin de match que ce soit en attaque ou en défense et on a laissé la victoire s’échapper. Cette défaite fait du mal surtout avec cette avance dans un match à l’extérieur »

Si la défaite est difficile à avaler pour les Strasbourgeois, l’effort collectif était bon dans un match où les rotations étaient relativement courtes comme l’a avoué Luca Banchi.

« Malgré la situation critique et les rotations courtes, je trouve que nous avons produit un bel effort et un excellent basket, on est arrivé dans les dernières minutes du match avec beaucoup moins d’énergie, mais malgré tout, on s’est battu jusqu’à la fin pour essayer de gagner ce match qu’on méritait de l’emporter. C’est la loi des quart-temps, on se doit de jouer jusqu’à la fin », a déclaré le technicien italien.

Désormais, la SIG prépare la réception de Cholet, ce samedi (20h00) en Betclic ELITE et espère relever la tête dans une rencontre qui s’avèrera intense face à l’actuel troisième du championnat.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion