Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Metropolitans 92 : Tremont Waters et Steeve Ho You Fat visés par une procédure légale

Betclic ELITE - A la suite d'une altercation dans les vestiaires à la mi-temps du match à Monaco, Tremont Waters et Steeve Ho You Fat font l'objet d'une procédure légale de la part des Metropolitans 92.
Metropolitans 92 : Tremont Waters et Steeve Ho You Fat visés par une procédure légale
Crédit photo : Sébastien Grasset

Malgré la deuxième place au classement de la Betclic ELITE et les salles pleines à craquer pour voir Victor Wembanyama, la saison des Metropolitans 92 n’est pas parfaite sur tous les plans. Les tensions existent entre les joueurs. A tel point que le club de Hauts-de-Seine a du engager une procédure légale concernant deux joueurs, Tremont Waters et Steeve Ho You Fat, suite à un accrochage entre eux dans les vestiaires dimanche à la mi-temps du match à Monaco dimanche.« La gouvernance du club a trouvé cela inacceptable et a décidé d’engager une procédure pour les entendre, d’ici 8 à 10 jours comme le veut la loi, nous a expliqué le vice-président du club Alain Weisz. Ils vont recevoir une lettre recommandée pour être convoqués à un entretien », a ajouté l’ancien sélectionneur de l’équipe de France. En attendant, ils restent avec le groupe et devraient donc tenir leur place samedi contre Strasbourg.

L’individualisme de Tremont Waters agace

Reste à savoir ce qu’engendreront ces entretiens. Une éviction du groupe de Vincent Collet serait un message fort mais la perte de deux joueurs professionnels dans une équipe limitée en nombre poserait problème. Néanmoins, il faudra peut-être en passer par là avant qu’il ne soit trop tard. L’objectif est de reprendre le fil de la saison quitte à se passer de Tremont Waters. Certes très talentueux, le Porto-Ricain agace ses coéquipiers depuis son retour à la compétition début mars.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion