Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Mission qualification pour les Bleues en Lituanie

L’équipe de France féminine est de retour sur les planches pour jouer les deux derniers matchs de qualification à l’EuroBasket 2023 qui se déroulera du 15 au 25 juin prochain. L’occasion pour Jean-Aimé Toupane de faire le point sur son effectif et prendre la température de son groupe à 48h d’un match importantissime face à la Lituanie, qui en cas de victoire leur assurerait leur qualification.
Mission qualification pour les Bleues en Lituanie
Crédit photo : Bacot/FFBB

Un air de décontraction flottait ce mardi sur parquet du gymnase Tony Parker de l’INSEP. Sourires, rires et bonne ambiance accompagnait la fin d’entrainement des Bleues de Jean-Aimé Toupane. Emmenée par ses cadres, l’équipe de France va effectuer un périple de cinq jours où elle aura un match crucial à jouer ce jeudi à Vilnius face à la Lituanie (18h30) pour verrouiller la qualification pour l’EuroBasket 2023 – qui se déroulera en Israël et en Slovénie du 15 au 25 juin prochain – avant de finir par la Finlande dimanche (14h00). « On est à deux matches de notre objectif, un objectif important », a martelé le sélectionneur. « Nous ne sommes pas encore qualifiés pour l’EuroBasket et on va chez notre adversaire direct. La Lituanie peut finir première et nous aussi. Elles évolueront à domicile, devant leur public, il y aura forcément de l’adversité. On a prévenu tout le monde et on se prépare à évoluer dans un tel contexte. C’est celui qui gagnera qui passera donc forcément il y a un enjeu. En tous cas, on se prépare sereinement, on est en confiance, on essaye d’être sur la même dynamique qu’au mois de novembre. »

Valériane Vukosavljevic EDF féminine novembre 2022
Valériane Vukosavljevic et les Bleues n’auront pas le droit à l’erreur jeudi en Lituanie pour se qualifier à l’EuroBasket 2023. (Crédit photo : FIBA)

Si en novembre 2021, les Bleues avaient écrasé la Lituanie (83-56) sous la houlette de leurs guides auréolées du bronze olympique Sandrine Gruda et Endy Miyem – qui n’ont plus enfilé le maillot bleu depuis – l’histoire sera bien différente cette fois. Les Bleues seront diminuées et ne pourront pas compter sur elles ainsi que sur Alix Duchet, forfait et remplacée par Romane Bernies et Alexia Chartereau, blessée au genou en coupe d’Europe avec l’ASVEL, il y a une semaine. En revanche, la troupe de Jean-Aimé Toupane enregistre les retours de Gabby Williams et Iliana Rupert, autorisée à jouer malgré sa blessure au nez pour cette fenêtre.

Éviter la deuxième place et les calculs

Certes en position favorable, les Bleues ne devront pas calculer et devront l’emporter face à un adversaire qui sera revanchard devant son public. D’autant que le faux pas est interdit après leur défaite en Ukraine en ouverture de leur phase de qualification (90-71). « Notre joker a été grillé », rappelait Valériane Vukosavljevic. « Le but cette semaine est donc de gagner les deux matches pour assurer notre qualification et cette qualification dépend de nous et seulement de nous. La Lituanie est une nation de basket, on va jouer là-bas. Il ne faut pas oublier que cela va être difficile. Je pense que physiquement on est au-dessus mais elles ont les armes pour nous embêter et nous faire déjouer. C’est à nous d’imposer notre tempo et notre physique pour essayer de se rendre le match facile. »

En cas de défaite ce jeudi en Lituanie, l’équipe de France sera en fâcheuse posture et serait placée à une deuxième place qui ne lui assure pas totalement sa qualification puisque seulement les 4 meilleurs deuxièmes sur 10 sont qualifiés. « Tout le monde est prêt à relever le défi, ça ne sera pas simple. Elles ne vont pas nous donner la qualification comme ça », a fini par conclure Jean-Aimé Toupane.

Propos recueillis à l’INSEP,

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion