Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Sarah Michel-Boury finira sa carrière internationale aux JO de Paris

Équipe de France - Sarah Michel-Boury va mettre fin à sa carrière internationale après les Jeux olympiques de Paris. A 35 ans, elle envisage d'arrêter sa carrière tout court.
Sarah Michel-Boury finira sa carrière internationale aux JO de Paris

Sarah Michel Boury avec l’équipe de France lors du TQO 2024 en Chine.

Crédit photo : FIBA

Sarah Michel-Boury (1,80 m, 35 ans) est une cadre de l’équipe de France depuis neuf ans maintenant. Arrivée en équipe nationale A assez tardivement dans sa carrière alors qu’elle était déjà une joueuse accomplie de la Ligue Féminine de Basket (LFB), elle s’est imposée sur la deuxième partie de sa carrière comme avait pu le faire une Gaëlle Skrela quelques années avant elle.

Réputée pour son esprit collectif, son état d’esprit et son leadership, la native de Ris-Orangis a même pris le brassard de capitaine des Bleues lors la Coupe du monde 2022 suite au forfait de Sandrine Gruda. Mais après les Jeux olympiques de Paris, l’ancienne joueuse de Valenciennes, Arras, Nantes-Rezé et Lattes-Montpellier compte mettre fin à sa carrière internationale. La triple vice-championne d’Europe (2017, 2019 et 2021) l’a confié au Quotidien du Sport.

« C’est ma dernière année. Avec l’équipe nationale, ce sera ma dernière campagne parce que j’aurai 35 ans et j’aurai certainement envie d’avoir d’autres projets personnels ou professionnels. »

Quant à sa savoir si la capitaine du Tango Bourges Basket continuera sa carrière professionnelle en club, rien est moins sûr.

« Je ne sais pas. J’ai 35 ans. Je suis une femme et j’ai d’autres envies notamment d’avoir des enfants. Si je ne me sens pas de refaire une saison j’arrêterai et si je vois que mon corps me permet de continuer je continuerai. Mais la tendance est plus à dire que c’est ma dernière saison donc j’ai envie de profiter. A mon âge, je ne me vois pas m’arrêter et reprendre après. »

Cette saison, cette arrière polyvalente (6,8 points, 4 rebonds et 6,4 passes décisives en 26 minutes en EuroCup cette saison) et experte de l’interception (2,9 par match en carrière LFB) présente ses meilleures moyennes en carrière en LFB au rebond (4,9) et aux passes décisives (5,2). La médaillée de bronze aux Jeux olympiques de Tokyo et à l’EuroBasket 2023 tourne également à 7,2 points à 39% de réussite aux tirs en 24 minutes. De quoi réaliser un cumul moyen de 13,3 d’évaluation, soit sa meilleure saison à ce niveau depuis la saison 2015-2016. Des statistiques très élevées chez le deuxième du championnat, qui vient encore de dominer l’ASVEL Féminin.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
chou1014
Comme beaucoup d'autres.....on va assister à des passe-droits histoire de contenter les anciens pour l'ensemble de leurs œuvres et soigner leurs sorties.... au détriment des résultats ? Copinage et performance n'ont jamais fait bon ménage
Répondre
(0) J'aime