Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Bourges s’adjuge le choc contre l’ASVEL, l’inattendue Garance Rabot offre une victoire surprise au BLMA

LFB - La 17e journée de la Ligue Féminine s'est conclue avec deux faits marquants : la victoire quasi-décisive, en vue de la course au Top 2, de Bourges contre l'ASVEL et la performance exceptionnelle de Garance Rabot pour permettre à Lattes-Montpellier de surprendre Basket Landes, malgré seulement sept professionnelles valides.
Bourges s’adjuge le choc contre l’ASVEL, l’inattendue Garance Rabot offre une victoire surprise au BLMA

Sarah Michel-Boury et Bourges ont pratiquement écarté l’ASVEL de la course au Top 2

Crédit photo : Olivier Martin

Et si le Top 2 s’était dessiné ce dimanche après-midi au Prado ? Grâce à un dernier tir décisif d’Anita Steinberga (11 points, 7 rebonds et 2 passes décisives), Bourges a battu l’ASVEL (79-77), prenant deux longueurs d’avance, ainsi que le panier-average, sur l’équipe lyonnaise. Soit un gouffre à six journées de la fin.

La joie des Berruyères après leur victoire (photo : Olivier Martin)

Devant 5 027 spectateurs, les Tango ont d’abord maîtrisé leur sujet, grâce notamment à un 13-0 au milieu du second quart-temps (42-28, 16e minute). Mais les coéquipières de Sarah Michel-Boury (7 points à 3/13, 8 rebonds, 8 passes décisives et 6 interceptions) ont fini par se faire peur face à la zone rhodanienne, laissant l’ASVEL égaliser grâce à trois lancers-francs de Marine Johannès (25 points). Toutefois, les joueuses de David Gautier ont été trop dispendieuses pour créer un vrai hold-up.

Lattes-Montpellier créé la surprise

Une excellente opération jusqu’au bout pour Bourges puisque Basket Landes, son alter-ego de la 2e place, a chuté dans l’Hérault, face à une équipe de Lattes-Montpellier pourtant diminuée par le départ de Marième Badiane, les blessures de Kyara Linskens et Alisia Jenkins, et la seule présence d’Elodie Naigre à l’intérieur. Les Montoises ont perdu pied au cœur de la seconde mi-temps, encaissant un 0-14 (de 47-54 à 61-54), avant de définitivement s’incliner en prolongation (72-77). Un exploit pour le BLMA qui ne comptait que sept professionnels (dont quatre joueuses à plus de 40 minutes), renforcées par les jeunes Anouk Brun et Sara Caetano.

Le record de Garance Rabot en LFB était de 17 d’évaluation ; elle a fini à 37 ! (photo : FIBA)

Pour créer l’exploit, il fallait une prestation irrationnelle et celle-ci est venue de la jeune Garance Rabot (22 ans), cantonnée à 2,9 points jusque-là. Déjà auteure de 21 points en EuroCup plus tôt dans la semaine, l’ancienne joueuse de Saint-Delphin a signé le match d’une carrière avec 22 points à 8/12, 13 rebonds, 5 passes décisives et 6 interceptions. Tout en n’oubliant pas d’être clutch avec un 100% sur la ligne des lancers-francs à 13 secondes du buzzer final pour arracher la prolongation. Et si elle est l’héroïne héraultaise de l’après-midi, Bourges peut aussi la remercier. Le revers de Basket Landes permet aux Tango de compter désormais une longueur d’avance, en plus du panier-average, à la seconde place de LFB. Presque déjà décisif ?

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
valas87
Une catastrophe cette retransmission sur "Sport en France", un 3 quart temps occulté en partie, une fin de match ou l'on a eu droit à du volley alors que le score était ultra serré et puis ces commentateurs qui ne voient que par la "fée" Johannes. Elle a du talent, c'est indéniable, marque des paniers improbables mais c'est beaucoup de déchets (8/21) aux tirs et une défense qui laisse à désirer.
Répondre
(0) J'aime
vldg
Sur ce match, elle a plutôt été bonne. Ces paniers improbables et les paniers faciles manqués par Bourges ont failli changer le résultat du match qui selon moi est plutôt mérité pour Bourges.
Répondre
(0) J'aime