Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Strasbourg : Paul Lacombe sur le départ, Léopold Cavalière vers Paris

Betclic ELITE - En pleine reconstruction, la SIG Strasbourg va perdre deux joueurs clés : Paul Lacombe et Léopold Cavalière. Le premier a essayé une refus du club après avoir demandé une augmentation salariale alors que Léopold Cavalière devrait lui continuer sa carrière à Paris.
Strasbourg : Paul Lacombe sur le départ, Léopold Cavalière vers Paris

Léopold Cavalière et Paul Lacombe devraient quitter Strasbourg

Crédit photo : Tuan Nguyen

La SIG Strasbourg va perdre deux joueurs clés de son effectif : l’arrière Paul Lacombe (1,95 m, 34 ans) et l’intérieur Léopold Cavalière (2,03 m, 28 ans).

Paul Lacombe – Léopold Cavalière, deux JFL de grande valeur en moins pour la SIG ? (photo : Cécile Thomas)

De retour à la SIG, où il avait tant brillé par le passé, en fin d’année 2022 alors qu’il était peu utilisé à l’ASVEL, Paul Lacombe arrive au bout de son contrat. Mais, malgré leur désir de continuer l’aventure ensemble, les deux parties ne sont pas parvenues à s’attendre sur l’aspect financier. Le club alsacien n’a pas accédé aux demandes de l’international français, qui réclamait une augmentation salariale de 15% après sa belle saison sur le plan individuel (11,6 points à 45,7% de réussite aux tirs, dont 32,6% à 3-points, 4,8 rebonds, 3,3 passes décisives et 1,6 interception en 26 minutes sur 46 rencontres). Il était pourtant le joueur le plus capé de l’histoire de la SIG.

De son côté, Léopold Cavalière va découvrir autre chose après quatre saisons au club. Le Paris Basketball est très intéressé par cet intérieur déployant un très gros engagement sur le terrain. Son profil peut tout à fait s’intégrer dans le projet de jeu de l’effectif et du staff actuel. A Paris, le natif d’Albi pourrait potentiellement découvrir l’EuroLeague, si le vainqueur de l’EuroCup 2024 venait à accepter d’y évoluer. Touché par les blessures, l’ancien joueur de l’Élan béarnais a tourné à 10 points à 59,1%,  4,6 rebonds et 1,7 passe décisive en 23 minutes en 2023-2024.

Après avoir préféré Filip Krušlin à Gauthier Denis, le nouvel entraîneur Laurent Vila va avoir du pain sur la planche pour bâtir un effectif qui s’annonce largement remanié.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
rob_gordon
Deux hommes attachants, et deux joueurs qui ne trichent pas. Pour Léo, je peux comprendre le besoin de nouveau challenge et s’il peut aller au PB pour jouer l’EL, qu’il fonce ! Pour Paul, je suis plus dubitatif, je comprends qu’il cherche un bon dernier contrat mais 15%, c’est beaucoup ; j’espère qu’il trouvera un nouveau challenge intéressant, mais dommage qu’il ne reste pas En tous cas, on repart encore dans l’inconnu avec un nouveau roster : on paie en plus la 3ème année du contrat de JB Maille, on peut pas dire que c’était un choix judicieux sur ce coup là
Répondre
(2) J'aime
macvsogskull
Encore 2 ans à 15000 boules/mois pour maille. Il a braqué le rhénus...
Répondre
(0) J'aime
samuel92
il est à ce salaire JB Maille ? Il est plus payé que Nadir Hifi par exemple ?
(0) J'aime
rix75
Plutôt gourmand l'ami Lacombe.
Répondre
(0) J'aime
matt_le_bucheron
Dans ce milieu, un prolongement de contrat est synonyme d'augmentation. Si le joueur veut rester absolument, il est prêt à faire des efforts financiers, sinon, il part pour gagner plus. Avec Paul, la Sig savait qu'elle avait un joueur fiable. Là, c'est de nouveau un quitte ou double.
Répondre
(3) J'aime
mitch
Dommage et dommage.
Répondre
(0) J'aime
marcosolo
Quel temps de jeu la saison prochaine pour Leopold Cavalière...?
Répondre
(0) J'aime