Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

+21% pour les audiences de Betclic ÉLITE en un an : le chant du cygne de LNB TV

Betclic ÉLITE - En deux saisons, les statistiques de LNB TV ont considérablement augmenté. De 5 565 utilisateurs uniques en moyenne lors de la première année, la plateforme OTT de la ligue a atteint la moyenne de 8 882 téléspectateurs pour la saison régulière. Des chiffres qui restent pourtant confidentiels par rapport aux audiences de la télévision, que ce soit sur France 3 Régions ou La Chaîne L'Équipe. La saison prochaine, LNB TV ne retransmettra plus que la Pro B, qui attirait 3 312 passionnés par match cette année.
+21% pour les audiences de Betclic ÉLITE en un an : le chant du cygne de LNB TV
Crédit photo : Lilian Bordron

Troisième et dernière saison de l’expérimentation LNB TV en Betclic ÉLITE… Mise en place en 2020 afin d’offrir une maigre exposition à un championnat soudainement privé de retransmission télévisuelle, la plateforme OTT de la ligue va laisser sa place à SKWEEK et La Chaîne L’Équipe à la rentrée. En attendant, les matchs de Betclic ÉLITE (hors beIN Sports et France 3 Régions) ont attiré 8 882 utilisateurs uniques par match, soit une hausse de 20,6% par rapport aux statistiques de la saison 2021/22 (7 364 téléspectateurs), et même de 59,6% par rapport à l’an 1 de LNB TV (5 565 utilisateurs uniques en 2020/21).

Une audience triplée en deux saisons :
l’effet Wembanyama pour les Mets

Parmi les clubs les plus anonymes l’an dernier, les Metropolitans 92 ont logiquement bénéficié à plein de l’effet Victor Wembanyama. La Wembamania a fait bondir les statistiques de Boulogne-Levallois, subitement devenu le club le plus suivi du championnat. Les Mets ont même triplé leur audience depuis la saison 2020/21, où seuls 4 337 courageux se connectaient pour suivre leurs prestations, soit l’avant-dernier total de la division.

17 des 18 pensionnaires de Betclic ÉLITE ont vu leur audience augmenter depuis la saison dernière, hormis Strasbourg, passé de la 3e à la 11e place, seul club dans le rouge (-364 téléspectateurs). Outre les Mets, la palme revient logiquement aux deux promus, aux chiffres doublés depuis la sortie de l’anonymat de la Pro B.

Le classement des clubs de Betclic ÉLITE les plus suivis sur LNB TV (en audience moyenne) :

  1. Metropolitans 92 : 12 876 utilisateurs uniques par match (+91% depuis la saison 2021/22)
  2. AS Monaco : 11 573 (+40%)
  3. ASVEL : 11 007 (+16%)
  4. Cholet Basket : 10 702 (+21%)
  5. Limoges CSP : 10 120 (+18%)
  6. Le Mans : 9 358 (+27%)
  7. Roanne : 9 260 (+25%)
  8. Blois : 8 930 (+139%)
  9. Nancy : 8 703 (+109%)
  10. Le Portel : 8 626 (+6%)
  11. Strasbourg : 8 458 (-3%)
  12. Élan Béarnais : 8 408 (+16%)
  13. Dijon : 8 382 (+17%)
  14. Bourg-en-Bresse : 8 136 (+14%)
  15. Paris : 7 346 (+8%)
  16. Gravelines-Dunkerque : 7 189 (+9%)
  17. Fos-Provence : 6 593 (+10%)
  18. Nanterre : 6 587 (+19%)

28 700 téléspectateurs pour le buzzer beater d’Artis en playoffs

En playoffs, les six matchs retransmis sur LNB TV ont ensuite été beaucoup plus suivis, avec une audience moyenne de 21 528 téléspectateurs par rencontre. Les Matchs 1 et 2 du quart de finale entre Boulogne-Levallois et Cholet ont été les plus plébiscités, avec 28 700 utilisateurs connectés sur la plateforme de la ligue.

Et à la télévision ?

Réservé à la niche des passionnés (comme le sera d’ailleurs SKWEEK, avec la gratuité en moins et la qualité de traitement en plus), LNB TV est logiquement beaucoup plus confidentiel que les chaînes classiques du bouquet télévisuel. Si les audiences de beIN Sports ne sont pas connues, les 23 matchs diffusés par France 3 Régions ont attiré en moyenne 53 940 téléspectateurs par affiche. Avec la palme au Match 4 de la demi-finale entre l’ASVEL et Boulogne-Levallois, synonyme de qualification pour la finale des Mets : 115 000 téléspectateurs, 69 000 sur l’antenne Ile-de-France et 46 000 sur l’antenne Rhône-Alpes. En saison régulière, c’est encore l’équipe de Victor Wembanyama qui a attiré le plus de monde, avec 92 000 personnes réunies sur deux chaînes régionales de France 3 pour la rencontre entre Blois et Boulogne-Levallois le 4 février. On notera également la belle performance de l’Opalico entre Gravelines-Dunkerque et Le Portel qui a retenu 77 000 téléspectateurs sur une seule et même antenne, France 3 Nord Pas de Calais. Enfin, la meilleure part d’audience de la saison est revenue à France 3 Rhône-Alpes avec 10,5% pour le déplacement de Monaco à Bourg-en-Bresse le 12 février (contre 2,8% pour le programme habituel). Un chiffre particulièrement illisible puisque la même affiche n’a convaincu que 2% des téléspectateurs de France 3 PACA.

Axel Julien au micro de La Chaîne L’Équipe en marge de la finale de la Leaders Cup (photo : Jacques Cormarèche)

Puisque La Chaîne L’Équipe diffusera un match par semaine à partir de la semaine prochaine, le dimanche après-midi, l’expérimentation tentée à Saint-Chamond pendant la Leaders Cup en février dernier laisse entrevoir les belles promesses de la plateforme offerte par la chaîne du quotidien sportif. Les trois rencontres diffusées par La Chaîne L’Équipe ont donné lieu à des audiences incomparables avec celles de LNB TV : 282 000 pour le quart de finale Boulogne-Levallois – ASVEL, 221 000 pour la demi-finale ASVEL – Le Mans et le record pour la finale ASVEL – JL Bourg, avec une audience moyenne de 311 000 téléspectateurs, alors que le match était également diffusé en parallèle sur beIN Sports.

Du surplace pour la Pro B

En revanche, LNB TV sera toujours le seul moyen possible pour suivre le championnat de Pro B à la rentrée. Pour le coup, la hausse n’est absolument pas comparable avec celle vécue par la Betclic ÉLITE : seulement 80 téléspectateurs de plus d’une saison à l’autre, avec une moyenne passée de 3 232 utilisateurs uniques à 3 312 par match, soit +2,5%. A contrario, si elle intéresse logiquement encore moins de monde (une audience de 2 433 par rencontre), la Leaders Cup Pro B a plus progressé, avec un gain de 603 téléspectateurs par match, soit +33%.

Le classement des clubs de Pro B les plus suivis sur LNB TV (en audience moyenne) :

  1. Chalon-sur-Saône : 5 003 utilisateurs uniques par match (+7% depuis la saison 2021/22)
  2. Saint-Quentin : 4 429 (+29%)
  3. Boulazac : 3 860 (+13%)
  4. Angers : 3 504 (aucune donnée de comparaison avec la NM1)
  5. Orléans : 3 455 (-49%)
  6. Gries-Souffel : 3 390 (+1%)
  7. Vichy-Clermont : 3 370 (+13%)
  8. Saint-Chamond : 3 314 (-12%)
  9. La Rochelle : 3 244 (aucune donnée de comparaison avec la NM1)
  10. Quimper : 3 038 (+3%)
  11. Aix-Maurienne : 3 031 (+17%)
  12. Champagne Basket : 3 013 (-49%)
  13. Évreux : 2 953 (+7%)
  14. Antibes : 2 938 (+7%)
  15. Denain : 2 906 (+17%)
  16. Nantes : 2 857 (-2%)
  17. Lille : 2 709 (+9%)
  18. Saint-Vallier : 2 571 (+8%)

 

Logiquement, les playoffs d’accession ont donné lieu à un fort regain d’intérêt pour la Pro B, avec une audience moyenne de 9 329 téléspectateurs par match, dont le record indiscutable pour l’épilogue de la finale avec 20 414 utilisateurs connectés pour assister au retour de l’Élan Chalon en Betclic ÉLITE.

Le récapitulatif

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion