Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Chris Goulding devrait s’engager avec Paris

L’arrière australien Chris Goulding devrait rejoindre le Paris Basketball pour la fin de la saison, alors que Kyle Allman Jr. est toujours à l'infirmerie.
Chris Goulding devrait s’engager avec Paris
Crédit photo : FIBA

L’international australien Chris Goulding (1,92 m, 34 ans) devrait rejoindre le Paris Basketball pour la fin de la saison de Betclic ELITE d’après Olgun Uluc, spécialiste basket pour la branche australienne d’ESPN. Une information qui nous a été confirmée. Son arrivée est liée au retour tardif de Kyle Allman, qui est toujours à l’infirmerie après avoir été victime d’une entorse de la cheville en janvier.

Chris Goulding
Chris Goulding à droite de Matthew Dellavedova lors de la petite finale de la Coupe du monde 2019, contre la France (photo : FIBA)

S’il a prolongé son contrat avec Melbourne pour les deux prochaines saisons, après une saison réussie (17,1 points, 2,3 rebonds et 2,1 passes décisives en 33 minutes de jeu sur 27 rencontres), le natif de Launceston (Tasmanie) va vivre une expérience en Europe d’ici l’exercice 2023-2024 de NBL. Après être passé par Saragosse (Espagne) en 2014 puis Turin (Italie) en 2016, le capitaine de l’United va découvrir le championnat de France avec un coach qu’il a déjà affronté en NBL, puisque Will Weaver était le coach des Sydney Kings lors de l’exercice 2019-2020.

Un passeport britannique

L’Australien devait rejoindre la capitale dans les prochaines heures pour apporter au plus vite ses qualités de shooteur (42,9 % de réussite aux tirs dont 38,2 % à 3-points) à une équipe mal classée en Betclic ELITE (12e avec 13 défaites en 21 matches) qui a encore un minimum de cinq matches d’EuroCup à jouer. Doté d’un passeport britannique et donc du statut de bosman, comme Amar Gegic, il pourra être aligné en compagnie des quatre joueurs non formés localement que sont Tyrone Wallace, Jeremy Evans, Aamir Simms et Kyle Allman, lorsque ce dernier reviendra à la compétition. De quoi permettre à Paris d’avoir à terme un effectif complet, alors que 16 contrats professionnels ont d’ores et déjà été utilisés (Jeremy Evans en ayant utilisé deux, alors que Maël Hamon-Crespin est considéré comme aspirant, au contraire de Killian Malwaya et Mohamed Diawara). Ainsi, le club de la capitale ne pourra plus se renforcer cette saison.

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion