Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

Cinq ans après les U18, la JL Bourg remporte son premier Trophée du Futur

Trophée du Futur - Au terme d'un match maitrisé contre l'AS Monaco (88-71), la JL Bourg a remporté la compétition pour la première fois à Nancy, ce dimanche 26 mai. Anatole Humeau, ultra-complet ce week-end (16,6 d'évaluation), a été élu meilleur joueur du Trophée du Futur.
Cinq ans après les U18, la JL Bourg remporte son premier Trophée du Futur

La JL Bourg couronnée au Trophée du Futur pour la première fois !

Crédit photo : Théo Quintard

« Anatole, on n’est pas au camping ! ». Le look claquette, pied nus, short et t-shirt rouges n’était pas vraiment du goût d’Arnaud Tessier alors que ses autres poulains arboraient un épais sweat et jogging gris au moment de regagner l’Ain en mini-bus. Mi-sérieux, mi-blagueur, le technicien de la JL Bourg a encore trouvé à en redire… Pourtant, la compétition d’Anatole Humeau, élu MVP du tournoi, a été remarquable à tout point de vue avec 11 points à 48 % aux tirs, 7,6 rebonds, 4,3 passes et 2,3 interceptions de moyenne. « C’est un joueur atypique car il n’est pas très grand, ni très physique, note l’ancien entraîneur des Sables-d’Olonne (Vendée). C’est un électron libre, il se met au service de ses coéquipiers et représente parfaitement la JL.»

Dans son sillage, l’ensemble des Burgiens ont brillé pour s’adjuger le Trophée du Futur pour la première fois de l’histoire du club. Cinq ans après le dernier titre du centre de formation lors du sacre des U18 pour la dernière saison de Pierre Murtin, célèbre technicien de la Jeunesse laïque décédé en 2020.

« C’est le Graal, on est super fiers de nous »

Cinquièmes de la phase régulière, les Bressans n’était pas attendue à ce stade de la compétition d’autant qu’elle ne s’est qualifiée qu’à l’avant-dernière journée du championnat. « La dernière ligne droite, avec nos sept victoires de suite, a été intéressante d’un point de vue mental car on a pris confiance en allant chercher de gros succès », souligne Arnaud Tessier, fier de la qualité du jeu de son équipe.

Victorieuse de Nanterre 92 en quart de finale (70-55), la JL Bourg a ensuite éliminé Nancy (71-62), champion de France en titre, alors que le SLUC évoluait à domicile.

Remportée de dix-sept points (71-88), la finale contre l’AS Monaco ce dimanche a été un véritable récital de basket. Adresse longue distance (13/27 derrière l’arc), jeu collectif (20 passes) et abnégation collective, tout y était. « C’est le Graal, on est super fiers de nous, sourit Anatole Humeau, sous le regard fier de sa mère. On voulait vraiment marquer le coup en équipe car cela fait longtemps qu’on joue ensemble, qu’on vit des moments sur et en dehors du terrain qui nous renforcent. »

Victory Maury (meneur de la JL Bourg) : « C’est exceptionnel. Quand je suis arrivé au club il y a cinq ans, je me suis toujours dit que j’allais ramener une bannière à la JL. Je me le répétais tout le temps, même quand j’arrivais dans la salle d’entraînement. C’est vraiment incroyable car quand j’étais petit et que je venais d’arriver, il y avait une très bonne équipe Espoirs avec Hugo Benitez, Corentin Falcoz, Mbaye Ndiaye mais ils n’avaient pas fait le Trophée du Futur. C’est important de gagner ce titre car on fait taire beaucoup de personnes qui disaient qu’on n’était pas assez durs pour aller au très haut niveau. »

« Finir mes années à la JL sur un trophée, c’est la sortie rêvée car il y a cinq semaines, on me disait que ma saison était finie à cause d’une luxation à l’épaule gauche. Mais j’étais à la salle tous les jours, tout le temps chez le kiné car je voulais ramener quelque chose à la JL. »

 

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion
marcosolo
Une équipe sans réelles stars, sans véritable prospect mais qui joue ensemble, qui se bat toujours sans rechigner, qui croit toujours en ses chances, ne lâche rien, ne baisse pas la tête devant les mieux classés... une équipe menée par un staff de très grande qualité et au bout du compte cette victoire incroyable ! Pierrot Murtin a laissé derrière lui une âme ! et un cdf en plein essor. Félicitations à tout le team JL Bourg !
Répondre
(3) J'aime