Logo Bebasket
Recherche
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Camps

Jonathan Rousselle officiellement à Grenade

Betclic ÉLITE - De plus en plus anonyme dans la rotation dijonnaise, Jonathan Rousselle a pris la décision de quitter la JDA. Ancien capitaine de Bilbao, l'international français retourne en Espagne, où il s'est engagé avec le club andalou de Grenade.
Jonathan Rousselle officiellement à Grenade
Crédit photo : Virginie Lapeyronie

Convaincu par la JDA Dijon de rentrer au pays après trois saisons passées en Espagne, Jonathan Rousselle (1,91 m, 33 ans) a vite déchanté en Côte-d’Or. Déjà, l’an dernier, si son temps de jeu a été correct (22 minutes), il a beaucoup moins évolué que prévu aux côtés de David Holston. Puis, cette saison, il a progressivement disparu de la circulation, ne jouant que 25 minutes sur l’intégralité du mois de novembre, de nouveau inutilisé mercredi en BCL contre Opava (99-64) avant que Nenad Markovic ne suggère son départ à venir.

Amoureux du basket espagnol

Désormais barré par Ahmed Caver, beaucoup moins performant que lors de son premier exercice dijonnais (2,5 points à 25% et 1,5 passe décisive ; contre 6,5 points à 46% et 3,3 passes décisives), Jonathan Rousselle va retrouver son championnat fétiche, la Liga Endesa. Vu à Bilbao entre 2019 et 2022, capitaine du club basque pendant deux ans, le Nordiste a officiellement été embauché par Grenade, qui risque de lutter pour sa survie en ACB tout au long de la saison (actuellement 16e avec seulement 3 victoires en 8 matchs).

Jonathan Rousselle a déjà évolué en ACB entre 2019 et 2022, avec Bilbao (photo : acb Photo)

Alors qu’il pourrait retrouver les parquets espagnols dès ce dimanche avec un déplacement majestueux sur le parquet du FC Barcelone, l’ancien arrière de Cholet pourra se rappeler au bon souvenir de sa saison 2020/21 à Bilbao, lorsqu’il était s’imposé comme un très bon élément de Liga Endesa (10 points à 47% et 4,2 passes décisives). « J’ai pleinement conscience du fait de la chance que j’ai d’être en Espagne », racontait-il à Basket Le Mag en 2022. « Les places sont chères en tant qu’étranger, tout le monde veut jouer en ACB. Je savais dès le départ que j’avais cette chance d’avoir l’opportunité de le faire, et qu’il fallait durer. C’est une expérience à part, qui mérite d’être vécue. […] Si je dois choisir un type de basket, je pense que le basket espagnol me convient plus, parce que c’est fait de lectures, c’est peut-être un poil moins athlétique. Il y a beaucoup de scouting, de réflexion, de vitesse et c’est ce que j’affectionne. »

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion