Recherche
Logo Bebasket
Recherche
Logo Bebasket
  • À la une
  • Mon actu
  • Betclic Élite
  • Pro b
  • National
  • Coupes d'Europe
  • Équipe de France
  • Jeunes
  • Féminines
  • Interviews
  • Hooper
  • Joueurs

L’AS Monaco réalise un superbe coup à Vitoria

Sur le parquet de Baskonia, la meilleure équipe en EuroLeague à domicile cette saison, l'AS Monaco a réalisé une superbe prestation pour s'imposer 102 à 93
L’AS Monaco réalise un superbe coup à Vitoria
Crédit photo : Direction de la Communication / Stéphane Danna

« C’est peut-être la victoire que j’ai le plus apprécié cette saison ». Sasa Obradovic était heureux ce vendredi soir après la victoire de Monaco sur le parquet de Baskonia (93-102). Privée de Mike James, la Roca Team a passé un 9 à 0 en fin de rencontre (de 91-87 à 91-96) pour prendre le dessus sur la meilleure équipe à domicile cette saison en EuroLeague. Portée par Jordan Loyd et Elie Okobo en fin de match après avoir dominé à l’intérieur par l’intermédiaire de Chima Moneke, Donta Hall et Donatas Motiejunas, la formation de la principauté a fait un grand pas vers les playoffs avec cette 18e victoire en 28 matches.

Venir gagner à la Buesa Arena n’est pas une mince affaire. Défaits seulement deux fois cette saison à domicile, les Basques produisent sans aucun doute l’un des plus beaux basket d’Europe. C’est simple, les coéquipiers de Markus Howard (20 points) ne se posent pas de questions. S’ils sont ouverts à 3-points, ils prennent le tir, et souvent ça fait mouche. Une fois encore, les Basques ont pris feu à longue distance et la salle s’est enflammée. Néanmoins, jamais la Roca Team ne s’est affolée.

Elie Okobo et Jordan Lyod prennent leurs responsabilités

Car les Monégasques avaient un plan en tête et ils l’ont réalisé avec brio. Dans un premier temps, ils ont limité les pertes de balles afin de ne pas donner des situations de jeu rapide à leurs adversaires. Ensuite, ils ont contrôlé à la perfection le rebond défensif par l’intermédiaire de Hall, Moneke ou Brown. Et pour finir, ils ont réussi à profiter des trop nombreuses pertes de balle et du manque de puissance athlétique adverse afin d’aller chercher 17 rebonds offensifs.

Pourtant à plusieurs reprises, le bateau monégasque a tangué, notamment quand le capitaine Yakuba Ouattara a été touché par les fautes ne pouvait plus apporter en défense dans le troisième acte (71-64, 27e). Idem en fin de match, quand Howard s’est enflammé à 3-points et que Baskonia a pris 4 points d’avance à 2 minutes du terme (91-87, 38e) de la rencontre. L’inquiétude pouvait se lire sur les visages du staff de la principauté. Mais à chaque fois, les Monégasques ont pu compter sur le talent de Jordan Lyod et d’Elie Okobo. Les deux hommes ont pris leurs responsabilités en fin de match. Sans James, ils se savaient attendus et ils ont répondu à l’appel. Auteur d’un panier acrobatique dont lui seul a le secret puis d’un dunk en fin de match, Okobo a marqué 16 de ses 18 points en deuxième mi-temps et montré la voie à ses coéquipiers tout au long de la rencontre.

Monaco garde sa quatrième place et revient à égalité avec le FC Barcelone, qui a perdu chez le Fenerbahçe Istanbul, à 6 journées de la fin de la saison régulière.

A Vitoria,

Le résumé Skweek de la rencontre :

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter ou aimer
Connexion