• À la une
  • Betclic Élite
  • Programme TV
  • Pro b
  • National
  • À l'étranger
  • Équipe de France
  • Interviews
  • Jeunes
  • Féminines

L’ASVEL n’a pas fait le poids à Kaunas

L’ASVEL n’a pas fait le poids à Kaunas
Crédit photo : EuroLeague
Après une courte de défaite du côté du Bayern Munich (76-74) mardi, l’ASVEL enchaînait ce jeudi à Kaunas. Toujours privés de T.J. Parker, les Villeurbannais se sont inclinés (85-67) et concèdent leur septième défaite consécutive en EuroLeague. Seule éclaircie, Nando De Colo est encore un peu plus entré dans l’histoire de l’EuroLeague avec 4154 points marqués au cours de sa carrière.

Après la courte défaite (76-72) mardi soir sur le parquet du Bayern Munich, l’ASVEL s’est de nouveau inclinée ce jeudi soir du côté de la Zalgirio Arena face au Zalgiris Kaunas (87-65). Si Nando De Colo et Charles Kahudi étaient bien sur le terrain au contraire de mardi soir, T.J. Parker manquait toujours à l’appel. Les hommes de Morgan Belnou ont trop péché en attaque et n’ont pas su contenir les assaut des Lituaniens. Résultat : une septième défaite consécutive en EuroLeague.

Dans une rencontre qui avait pourtant idéalement débutée, les Villeurbannais ont mis à mal les Lituaniens en leur faisant commettre six pertes de balles. Lyon-Villeurbanne était en tête à l’issue du premier quart (16-22, 10’) et a totalement pris l’eau lorsque les hommes de Kazys Maksvytis ont mis un coup d’accélérateur durant les cinq dernières minutes du deuxième quart-temps (29-31,15’ puis 41-32, 18’). De plus, l’ASVEL n’a jamais été en mesure de stopper le duo Isaiah Taylor (15 points) – Ignas Brazdeikis (19 points) qui s’est régalé tout au long de la rencontre.

Nando De Colo, seule éclaicie

Au retour des vestiaires, l’ASVEL n’a pas fait illusion. Bien au contraire, elle a coulé lentement et voyait son laxisme lui couter la partie en plus de ne pas faire les bons choix en attaque à l’image d’un Dee Bost, qui a précipité ses tirs et a été un peu trop « gourmand » (10 points à 3/12 aux tirs dont 2/9 à 3-points). Et comme si cela ne suffisait pas, les Rhodaniens voyaient Charles Kahudi être fauché comme le blé avec cinq fautes commises en 15 minutes de jeu. Si Nando De Colo (9 points) a égalé le deuxième meilleur marqueur de l’histoire la compétition, Juan Carlos Navarro, tôt dans le match (4 152 points), il s’est ensuite éteint à l’image de son équipe et marquait ses premiers et seuls points de la seconde mi-temps à trois minutes du buzzer final pour devenir le deuxième meilleur marqueur de l’histoire de l’EuroLeague.

Si Jonah Matthew et Dee Bost ont fait les efforts pour revenir, la partie était déjà jouée (77-60, 35’). Ignas Brazdeikis et Achille Polonara (11 points et 6 rebonds pour 20 d’évaluation) continuaient de briller de mille feux. Les 15 000 personnes venues se masser à la Zalgirio Arena poussaient et acclamaient leur équipe qui se situe aux portes des playoffs tandis que l’ASVEL se terrait encore un peu plus dans les bas fonds de l’EuroLeague (87-65). Avec cette septième défaite, l’ASVEL a mathématiquement dit adieux aux playoffs et va devoir maintenant pleinement se concentrer sur le championnat et, ce, dès ce dimanche lors du match de gala face à Nanterre à Paris – La Défense Arena (17h00).

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

BEBASKET

Marre de la publicité ? Offrez-vous BeBasket sans pub, soutenez la rédaction et encouragez une meilleure couverture du basket français au quotidien. À partir de 5€/mois.

À partir de 5 €
Vous pourriez aussi aimer
INTERVIEWS
[Reportage] « Une équipe de G-League » : au coeur de LyonSO, le club satellite de l’ASVEL
[Reportage] « Une équipe de G-League » : au coeur de LyonSO, le club satellite de l’ASVEL
À L’ÉTRANGER
Champion de Turquie, Nando De Colo décroche son 18e trophée en carrière !
Champion de Turquie, Nando De Colo décroche son 18e trophée en carrière !

Commentaires


Veuillez vous connecter afin de pouvoir commenter
Connexion

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 €